Mundillo Taurino

Gamarde : Triomphe de Pablo Aguado face aux Castillejo de Huebra

Pablo Aguado ©

Gamarde-les-Bains, Dimanche 31 mars

6 toros de Castillejo de Huebra pour
David Galvan : une oreille avec divisions d’opinions et silence après avis
José Garrido : applaudissements et une oreille
Pablo Aguado : une oreille et une oreille

Comme il est désormais coutume, Gamarde accueille cette année encore la première corrida de la Temporada 2019 française. Au programme cette année une corrida de Castillejo de Huebra, ganaderia d’origine inédite en France.

L’élevage Castillejo de Huebra envoie à Gamarde un lot de présentation varié, conforme à la catégorie de la plaza landaise, un peu lourd en général. Des toros au comportement varié ayant souvent un fond de noblesse mais manquant parfois de force pour l’exploiter. Au cheval, seul le sobrero en seconde position et le dernier de la tarde se sont distingués sans toutefois pouvoir les qualifier de “toro brave”.

Pablo Aguado est le triomphateur de la tarde gamardaise avec une sortie par la grande porte gagnée grâce à l’octroi d’une oreille de chacun de ses adversaires. Le sévillan laisse deux faenas de qualité, même si la meilleure reste supérieure grâce à un adversaire plus coopératif. Fidèle à ses origines andalouses, Aguado torée tout en douceur ses deux opposants pour finir par s’imposer avec la bénédiction du public.

José Garrido coupe lui une oreille face à son second suite à une faena volontaire où il fait d’abord face aux difficultés de l’animal sur le piton gauche avant de tirer le meilleur à droite avec deux bonnes séries en fin de faena et une entière efficace.

David Galvan obtient également une oreille face à son premier même si le choix de la présidence est loin de faire l’unanimité. La tarde de l’espagnol est un peu décevante avec trop de passages circulaires dans le dernier tiers, laissant deux faenas trop superficielles, manquantes de transmissions.

Toro a Toro

Le premier toro de Castillejo de Huebra est accueilli par David Galvan venu en remplaçement de Daniel Luque. Le toro prend 1 légère pique. Bon quite chicuelina de Galvan à la sortie du cheval. L’espagnol entame sa faena par des passes changées dans le dos main gauche. Sur le remate il se fait attraper une première fois sans conséquence. Galvan trace une faena périphérique majoritairement droitière avec un toro qui reste sur ses gardes. La faena reste un peu trop superficielle et Galvan se fait rappeler à l’ordre une seconde fois avant de prendre l’épée. Il tue d’une entière a recibir efficace. 1 oreille et division d’opinion, contestée par une moitié du public.

Le second est renvoyé au camion. Le sobrero, mal présenté, est reçu d’une larga de rodilla et de véroniques ajustées données par José Garrido. Le toro prend une première bonne pique sur laquelle il pousse au contact du cheval. Sur la seconde, il vient de loin avec force mais s’en va de lui même. Tercio de piques applaudi. Garrido entame sa faena avec envie et application mais le toro baisse rapidement de régime. L’espagnol ne peut rien faire de plus et se contente de donner quelques séries supplémentaires qui peinent à porter sur le public.

Le troisième pour Pablo Aguado qui réceptionne avec justesse son adversaire. 1 pique. Aguado dessine une faena tout en douceur face à un toro noble qui suit le leurre avec transmission. Le sévillan trace de bonnes séries à gauche avec style et toreria. Sa faena porte sur le public gamardais qui remarque l’application du jeune sévillan. Il tue d’une demi lame au second essai et 1 descabello. 1 oreille.

David Galvan revient en piste face au 4e qui prend 1 légère pique. L’espagnol brinde sa faena à Hervé Touya, organisateur de la localité landaise. La faena de l’espagnol est brouillonne avec des séries liées en début de tiers, mais avec un placement totalement décroisé. Sur la seconde partie de la faena, Galvan abuse d’un toreo circulaire répétitif et parfois inadapté. Le toro tend de plus en plus vers les planches et va a menos. Il tue d’une entière lointaine à recibir qui est longue d’effet. 1 avis et silence

José Garrido réceptionne le 5e avec précision. 1 légère pique. L’espagnol met du temps à maîtriser son sujet. Il entame sa faena à gauche avec des séries sincères et accrochées. Sur le piton opposé, le toro montre de meilleures qualités dont Garrido va profiter pour signer deux bonnes séries qui portent. L’espagnol réussit une bonne estocade qui est rapide d’effet lui permettant de couper une oreille.

Le 6e, juste de présentation renverse la cavalerie sur la première rencontre et blesse le cheval qui est changé pour une seconde rencontre légère. Pablo Aguado entame sa faena sur le piton droit où il réussit à dominer son adversaire. Le toro manque rapidement de force ce qui oblige Aguado à s’adapter, en tirant des séries plus courtes mais toutes aussi efficaces. En difficulté sur son premier, le sévillan réussit cette fois une bonne estocade qui fait effet lui permettant de couper une oreille supplémentaire grâce à une pétition majoritaire. Pablo Aguado commence cette Temporada française par un triomphe !

Jean Dos Santos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *