Parentis : Intéressante mais difficile novillada de Monteviejo

Parentis : Intéressante mais difficile novillada de Monteviejo

MonteviejoParentis, dimanche 05 Aout 2017

6 novillos de Monteviejo pour

Manuel Ponce : silence et silence

Miguel Angel Pacheco : vuelta après avis et silence après avis

Navarette : salut après avis et silence

Manuel Ponce Parentis6 Monteviejo, second fer de Victorino Martin après le rachat de l’élevage Barcial, bien dans le type de l’encaste Vega_Villar, courts sur pattes, lourds et trapus et des armures très larges. Ils nous ont permis de voir des tercios de piques intéressants(17 piques au total avec la palme au 4 ème Rondo avec 4 piques prises de plus en plus loin), le cinquième provoquant une chute du picador. Par la suite, ils eurent un jeu divers, les 3 premiers, manifestant un peu de faiblesse des pattes avant, ayant un fond de noblesse tout en restant sournois et reservé. Les 3 derniers , plus compliqués avec davantage de genio et de sentido.

Manuel Ponce débutait sa saison et ce n’est jamais facile de prendre des Monteviejo, qui plus est sans pratique ou très peu au préalable. Il donna le ton du premier tercio en mettant ses 2 adversaires bien en valeur. Par la suite, ce fut plus compliqué pour lui, son manque évident de technique, de sitio ne lui permirent à aucun moment de prendre le dessus sur ses adversaires.

NavaretteMiguel Angel Pacheco est plus aguerri, avec davantage de metier. Il sut profiter du fond de noblesse de son premier dans deux séries sans pour autant dominer entièrement son opposant. Il fit la vuelta après une pétition d’oreille minoritaire. IL fut volontaire et courageux devant son difficile second. Lui aussi, mettant en valeur ses novillos face au cheval . Il tua de 2 epés derrières et légèrement contraires.

Daniel Garcia Navarrete nous offrit le meilleur toreo de l’après midi en profitant de la noblesse de son novillo. Mais il sut le prendre, muleta bien en avant, croisé et courant bien la main pour l’envoyer loin derrière. Du bon toreo pour un garçon qui n’a que 3 novilladas derrière lui et qui sort d’une grave blessure. Il fut volontaire et pas avare d’effort sur son difficile second. Il tua difficilement surtout au second ou il fit preuve également d’un manque d’engagement.

PachecoNovillada intéressante pour l’aficionado mais moins pour les garçons . Deux d’entre eux sont à revoir dans d’autres conditions quant au 3 ème , il faut Qu’il s’aguerrisse au plus vite. On les reverra dimanche 13 aout à Roquefort devant les Saltillos.

¾ d’arène, temps agréable au début plus frais sur la fin. Musique réduite au chomage, paseo retardé d’un ¼ d’heure pour cause d’affluence au guichet et absence du chirurgien pris dans les embouteillages.

Album photo de Laurent Bernede ICI

Jean Luc Labarchede

Date de dernière mise à jour : 07/08/2017