Roquefort : Triomphe de Garcia Navarrete

Roquefort : Triomphe de Garcia Navarrete

1 triompheRoquefort, Dimanche 13 août
Novillos de Saltillo pour 

Manuel Ponce : Vuelta et Silence

Miguel Angel Pacheco : Oreille et silence

Daniel Garcia Navarrete : Oreille et oreille

Apres le paseo une minute d'applaudissements en honneur de Ivan Fandiño. Un peu moins d'un 3/4 d'arène et une température estivale.

Les trois novilleros montrèrent leurs envies mais aussi un manque de technique face à des novillos qui demandaient un certain bagage technique pour exploiter toutes leurs qualités. Roquefort a fait confiance pour la deuxième année à la ganaderia de Saltillo, après le bon lot sortit l'année dernière. Ce ne fut pas la même chose cette année, des novillos plutôt faible. Les novillos de présentation et comportement variés non pas permis à tous les novilleros de s'exprimer. Le meilleur est le sixième.

3 garciaManuel Ponce ne put s'exprimer que sur un seul novillo, le second ayant un problème de vision, ne lui permit aucune passe. Le novillero de Chiclana a montré son envie lors de ses deux débuts de faena. Le novillero est a revoir dans d'autres conditions. 

Miguel Angel Pacheco se montre autoritaire avec le cinquième mais ne se croise pas assez. Miguel ne put s'exprimer pleinement face au cinquième mais il coupa une oreille de poids lors de sa première faena. Il montra un toreo poderoso mais pour cela il faudra qu'il se croise d'avantage. Le public a tout de même apprécié sa tauromachie. 

Daniel Garcia Navarrete montra son toreo pur et profond qui plus au public de Roquefort. Daniel fut le plus en vue de la tarde, coupant une oreille à chacun de ses novillos, la seconde généreuse. Il dessina de bons muletazos sur les deux pitons lors des deux faenas.

ALBUM PHOTOS ICI

Toro a Toro

1 manue ponceManuel Ponce reçoit son novillo a puerta gayola, puis quelques bonnes veroniques, le novillo est difficile à fixer. Deux piques sans s'employer. Brindis au public. Début au centre par derechazos, il enchaîne des séries sur les deux pitons. Le novillo est noble mais manque de force, le novillero de chiclana ne le dominera pas totalement. Il montra son envie. Fin de faena pied joint de face, il dessina de bonnes naturelles lors desquelles il connecta d'avantage avec le public. Entière en place et efficace. Vuelta 

Bonnes veroniques de réception de la part de Miguel Angel Pacheco. Une grosse pique et une légère, lors desquelles il ne s'employa pas. Brindis à Alain Lartigues. Début à genoux puis il dessine de bons muletazos qui déclenchent la musique. Le novillo est noble, qui permit à Pacheco de liés de bonnes séries qui ont de l'écho sur les tendidos. La faena manque de transmission car le novillero ne se croise pas assez. 3/4 de lame efficace. Une oreille

1 garciaLe toro sort avec du moteur du toril tout comme le précédent. Bonnes veroniques de réception de Daniel Garcia Navarrete en rejoignant le centre du ruedos. Le novillo se révèle noble. Deux piques. Début de faena par doblones.  Le toro est noble mais manque de  force et s'arrête. Il dessine de bonnes séries sur les deux côtés où il connecta avec le public. Entière efficace sin puntilla. Oreille

Le Saltillo sort fort du toril, Manuel Ponce l'accueille à puerta gayola avant que le novillo se révèle compliqué à fixer. Deux piques lors desquelles la lidia fut compliqué tout comme aux banderilles ou cela devient rapidement la panique dans le ruedo. Brindis au public. Le novillo avertit des le début Manuel et se révèle distrait et compliqué. Il ne put lier une seule passe, le novillo ayant un problème de vision à l'œil gauche. Le novillo est compliqué. Manuel Ponce dut abréger. Entière. Silence.

2 pachecoMiguel Angel Pacheco accueille par de bonnes veroniques, chicuelinas et media. Le novillo commence déjà a s'arrêter. Mis en suerte 3 fois. Brindis au public. Début par le haut rejoignant le centre. Le toro s'éteint rapidement et ne permet pas à Pacheco de s'exprimer pleinement. Le novillero ne se croise pas assez pour lier les passes. Entière Silence

Le sixième est le mieux présenté du lot et le plus intéressant du lot. Garcia Navarrete l'accueil par de bonnes veroniques. Deux piques. Bon tercio de banderilles, les trois banderilleros furent invités à saluer. Brindis à la musique. Il dessine de bonnes séries sur les deux cornes avec de l'écho sur les tendidos malgré un manque de transmission. Un bon novillo de Saltillo qui permet à Daniel de lier ses passes. Entière d'effet rapide au troisième essai. Oreille généreuse.

Date de dernière mise à jour : 15/08/2017