Villeneuve de Marsan : Emilio de Justo en torero !! Dufau "triomphe", oreille pour Monteño

Villeneuve de Marsan : Emilio de Justo en torero !! Dufau "triomphe", oreille pour Monteño

Villeneuve de MarsanVilleneuve de Marsan - Mardi 8 août

6 toros de Piedras Rojas (1er,2e,3e) et Dos Hermanas (4e,5e,6e) pour 

Emilio de Justo : salut et 2 oreilles

Thomas Dufau : une oreille et une oreille contestée

El Monteño : silence et une oreille

Dans une fin d'après-midi un peu fraîche, les arènes de Villeneuve-de-Marsan font le plein une année supplémentaire !

Emilio de Justo VilleneuveLe lot de Patrick Laugier, juste de force, a globalement manqué de moteur pour mettre à profit leurs qualités. Les Piedras Rojas, d'origine Marques de Domecq, plus compliqués à manier et se montrant menaçants (1er et 3e). Le second de ce fer, noble, est le meilleur toro de la tarde. 

Les Dos Hermanas, d’origine Juan Pedro Domecq pur, à partir du sang Sanchez Arjona, plus faibles, et avec moins de moteur, se sont éteints à mi-faena au (5e et 6e). Le 4e, bon exemplaire malgré une force incertaine, a permis à Emilio de Justo de triompher.

Emilio de Justo connait une novelle tarde importante avec un nouveau triomphe. Impliqué face à un premier difficile à manier compte tenu de son manque de charge et de son comportement menaçant, il touche le toro capable de lui apporter un succès en second. Un toro coopératif qu'Emilio torée à mi-hauteur. Un toreo élégant portant sur le public qui lui permet de couper 2 oreilles après une estocade correcte.

Thomas Dufau VilleneuveThomas Dufau touche le meilleur toro de la tarde. Sorti en 2e position, l'exemplaire de Piedras Rojas, d'une grande noblesse, permet au landais de réciter ses gammes habituelles : début par cambiadas suivi de séries alternant la corne droite et gauche. Il continue avec un toreo circulaire avant de terminer par manoletinas. Son épée manque d'efficacité et une oreille lui est accordée après une petite pétition. Son second du fer des Dos Hermanas est moins coopératif. Juste de force dans tous les tercios, Thomas est obligé de tracer une faena à mi-hauteur inégale en intensité. Une oreille contestée et contradictoire.

El Monteño qui lance sa saison pour l'occasion touche le pire lot de la tarde. Son premier arrêté et manquant de charge, ne permet pas au montois de s'exprimer. Face à son second, nous avions espoir après un tercio de banderilles correct et un début de faena sur le piton droit bien rythmée. Hors le toro s'éteint et chargera sur la défensive. El Monteño, qui a profité de son premier toro pour prendre confiance, tente de lier ses muletazos. Un peu décousu en début de faena, il réussit à s'accommoder du toro sur la fin. Une oreille logique si on se réfère à celle obtenu par Thomas Dufau avec plus de légitimité.

Emilio de Justo VilleneuveToro a Toro

Emilio de Justo reçoit un premier bien présenté. 1 pique. Emilio de Justo torée sur la corne droite, la plus toreable mais avec un danger permanant. Il a du mal à enchaîner les séries face à un toro qui coupe 

Le second, bien présenté, prend 1 pique. Dufau varie son toreo de capote avec une bonne série par chicuelinas. Début de faena classique, par des cambiadas dans le dos. Le toro est d'une grande noblesse et sa bonne corne droite permet à Dufau de tracer une bonne faena adaptée.

Mathieu GuillonEl Monteño face au troisième qui renverse le picador et sème la panique même s'il n'y aura aucuns dégâts. Tercio de banderilles irrégulier. La faena est gênée par un vent insistant. Le toro est dangefeux et arrête sa charge à mi-course. Mathieu essaie de tirer le maximum d'un toro limité

Emilio de Justo reçoit son second par véroniques. 1 pique. Faena complète sur les deux cornes malgré un toro pas facile. Emilio de Justo donne une leçon de toreo et de poder qui porte sur le public. Variant les deux pitons du Dos Hermanas, De Justo donne une faena temple et poderosa, imposant son tempo au toro, dominé de la tête au pied par le torero de Caceres. Rien à dire de plus ! 2 oreilles largement méritées.

Img 0317 copierThomas Dufau hérite d'un second qu'il reçoit de rodillas contre les tablas. 1 pique. Dufau débute sa faena à genou au centre de la piste, ce qui n'est pas adapté à son toro faible et qui peine à enchaîner. Le local continue avec un toreo plus circulaire et adapté à la faiblesse du toro. La fin est bien exécutée avec des passes fluides et propres. Dufau met trop de temps à tuer son adversaire à quoi il faut ajouter 2 descabellos. 1 oreille totalement hors contexte.

Le sixième de la tarde sort avec une charge longue dans le capote à Mathieu Guillon. 1 pique. Bon tercio de banderilles. Le toro perd des forces lors des deux premiers tercios. El Monteño débute sa faena en changeant le toro de sa zone de confort. Mais ce dernier est sur la défensive. Le landais tente d'extraire le maximum d'un toro d'une demi-charge et sur la défensive. Mathieu arrive peu à peu à lier quelques muletazos et donne un peu de relief à son travail en terminant entre les cornes. 1 entière engagée et 2 descabellos. Une oreille généreuse.

ALBUM PHOTO : CHRISTIAN SIRVINS ICI

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : 09/08/2017