Mugron : La maîtrise d'Angel Sanchez, l'espoir Baptiste Cissé

Baptiste CisséMugron, lundi 17 avril

6 novillos d'El Añadio pour 

Angel Sanchez : Salut et Oreille

Jesus Enrique Colombo : Silence et Silence

Baptiste Cissé : Oreille et Salut

Pour cette novillada du lundi de Pâques, les organisateurs mugronnais proposaient une novillada d'origine Santa Coloma du fer d'El Añadio (Jaén) avec un cartel équilibré : Angel Sanchez, récent triomphateur à Las Ventas, Colombo, un novillero qui perce aux Amériques et l'espoir landais, Baptiste Cissé.

Img 0143Le lot de novillo a laissé le public un peu perplexe posant de nombreuses difficultés aux novilleros et manquant cruellement de charges dans leurs assauts. Mais ces novillos d'El Añadio, on était intéressant à la pique notamment le 4e et 6e, allant facilement au cheval avec bravoure. On peut donc définir ce bilan ganadero comme mitigé tout comme celui des novilleros. Angel Sanchez a su répondre aux attentes avec un toreo plus mature que ses compagnons. Jesus Enrique Colombo resta hors du coup toute la partie même si il faut bien reconnaître que le sorteo ne l'a pas avantagé. Enfin Baptiste Cissé a été la surprise de la tarde faisant preuve d'une grande capacité à surpasser les difficultés que lui infligeait le bétail. Il a réussi à faire preuve de maîtrise et sort grandi de cette première novillada piquée.

20° - 7/10 d'arène - 12 piques

Img 0037Novillo a Novillo

Premier toro difficile à fixer dans le capote. Il reçut 2 piques, et se révéla manso. Angel Sanchez qui remplace Navarente, il débute sa faena sur la corne gauche qui semblait meilleure, à tort. Il continue à droite où la faena prend de l'ampleur. Sanchez enchaîne trois séries mais reste sur ses gardes car le novillo montre qu'il est là. 1 demi-lame et un descabello. Salut

Le second qui sort au bout de 10 longues minutes et également difficile à fixer dans le capote de Colombo. Bon tercio de banderilles où le colombien va chercher le novillo sur son territoire. La faena a du mal à prendre de l'ampleur à cause du peu de charge de l'animal. On voit quand même que lorsque Colombo se croise bien le novillo part, ce que n'a pas su répéter le torero. Silence

Baptiste Cissé se retrouve face à un bon exemplaire d'El Añadio, un novillo qui pousse au cheval à deux reprises. La faena est inégale en intensité mais Cissé fait deImg 0074 bonnes séries malgré un novillo exigeant rappelant son origine Santa Coloma. Cissé reste devant l'animal et tire de bons muletazos notamment à gauche. Après une bonne estocade, 1 oreille lui est accordée contre l'avis (très) minoritaire d'une partie du public

Le 4e El Añadio est très bien présenté, brave à la pique à deux reprise et fort sur ses pattes. Angel Sanchez entame la faena par le bas, ce à quoi répond bien le novillo. Il enchaîne avec assurance et maîtrise sur la corne droite. Le novillo est plus compliqué à gauche, terrain sur lequel ne va pas trop se frotter Angel Sanchez. Il conclut d'une bonne entière. 1 oreille

Le cinquième est difficile à fixer dans le capote, il galope dans le ruedos mugronnais. Il prend 2 piques avec bravoure. Lors du tercio de banderilles, le novillo se réfugie dans un coin ce qui pose problème à Colombo pour mener sa lidia. Le tercio de banderilles est correct. La faena n'a quasiment pas lieu, Colombo est totalement impuissant et perdu face aux difficultés que lui pose le Santa Coloma. Silence

Img 0176Face à un dernier qui semble offrir des possibilités au landais après 2 bonnes piques, Baptiste Cissé s'engage malgré les difficultés que lui pose son adversaire. Mais ce dernier baisse en intensité en début de faena et Cissé se bat pour donner quelques muletazos avec beaucoup de mérite. Il lui est malheureusement impossible de construire une faena qui tienne la route mais on gardera sa volonté de faire le maximum.

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : 19/04/2017