Ceret : Unique vuelta pour Máxime Solera

Ceret : Unique vuelta pour Máxime Solera

Maxime solera 1Ceret - Samedi 15 juillet - Matinal
Novillos de Raso de Portillo pour 

Mario Palacios : Silence et Silence, Silence 

García Navarrete :  Salut et Blessure

Máxime Solera : Salut et Vuelta

Photo : Muriel Haaz

 Fernando Sánchez fut applaudit après la pose des banderilles. Les Raso de Portillo se sont montrés exigeant. Certains novillos ont eu de la classe, le meilleur le 6ème brave et noble, qui fut primé de la vuelta al ruedo, portant le nom Universal, N°33.

Mario Palacios fixe rapidement le premier novillo dans la cape. A droite, le novillo s'emploi, tandis qu'à gauche le novillo se défend et s'exprime moins. La faena manqua de transmission. Echec à l'épée. Silence
Le quatrième fut un toro parado, Fernando Sánchez posa une autre grande paire. Mario Palacios tente sur la corne droite. Sur la gauche, le toréat ne permet pas de s'exprimer se défendant. Palacios se montra sans confiance face à ce novillo, il demandait plus de fermeté dans la muleta. Pinchazo et utilisation du descabello. Silence

Le second est imposant et à de la présence en piste. García Navarrete débute sa faena par doblones, le novillo a des qualités notamment à droite. García Navarrete les utilise pour dessiner de bons muletazos sur la droite. A gauche, le novillo porteste d'avantage, Navarrete domine les charges, se montre ferme face à ce novillo de Raso de Portillo. Il pinche à plusieurs reprises ce qui le prive d'une oreille méritée. Salut avec forte ovation. 
Le cinquième va blesser García Navarrete, il reçut un gros coup sans conséquence mais il dut aller à l'infirmerie. La voltereta eut lieu lors d'un desplante. A gauche il put dessiner de bons muletazos mais à droite, le toro est plus compliqué.

Maxime Solera, seul français au cartel, a reçu son novillo à puerta gayola démontrant son envie, il se montra à son aise à la cape. Le novillo montra des signes de faiblesses et se défend dans la muleta du français. Le novillo donne des coups de têtes et garde la tête haute, maxime montra beaucoup de disposition. Entière tendida, le novillo tarde et il dut descabeller. Salut. 
Máxime Solera repars à puerta gayola attendre le sixième novillo de la tarde. Gabin Rehabi réalisa un grand tiers de pique, Gabin qui montra la bravoure du novillo, fut ovationné. Máxime Solera commence avec un novillo qui a de la classe et de la promptitude. Ses qualités permettent aux français d'exprimer de la fermeté dans sa muleta et de dessiner des muletazos de bons goûts. A gauche, il reçut une grosse voltereta sans conséquences. Máxime montre son entrega et son envie, il continue sa bonne faena qui eut de l'écho dans les tendidos. Echec aux aciers, entière caida, qui lui fond perdre une oreille de poids. Vuelta avec de forts applaudissements pour Máxime Solera qui invita Gabin Rehabi à réaliser la vuelta avec lui. 

Gabin Rehabi fut reconnu meilleur picador de la course et Universal meilleur novillo, portant le n°33, de Raso de Portillo

 

Date de dernière mise à jour : 16/07/2017