Pamplona : Ginés Marin et Lopez Simon triomphateurs face à une bonne corrida de Victoriano del Rio

Pamplona : Ginés Marin et Lopez Simon triomphateurs face à une bonne corrida de Victoriano del Rio

Gines marin 1Pamplona, mercredi 12 juillet

6 toros de Victoriano del Rio pour

Sébastien Castella : une oreille et silence

Alberto Lopez Simon : une oreille et une oreille

Ginés Marin : vuelta et 2 oreilles

Le premier Victoriano del Rio est bien présenté. Sébastien Castella fait l'effort au capote. Il signe un quite par chicuelina. 2 piques. Brindis au ciel. Il débute sa faena par statuaire, le toro vient bien dans la muleta du Français. Castella continue à droite où le toro charge avec alegría. A gauche, le Victoriano mais moins de rythme mais les séries sont bien données, avec temple. Il conclut d'une entière de côté efficace. 1 oreille.

Le second est également bien présenté. 2 rencontres avec le cheval dont une où le toro envoie le cheval au sol donc 1 pique. La faena débute sur un gros rythme sur la corne droite où le toro charge avec force. Lopez Simon signe 3 bonnes séries sincères. A gauche, la transmission est plus délicate, Lopez Simon est bousculé par le Victoriano mais réussit à tirer de bons muletazos. Il va chercher l'oreille en se jetant dans les cornes du toro pour porter une estocade efficace 1 oreille

Ginés Marin face au troisième veleto de Victoriano Del Rio. 2 piques. Très bon toro de Victoriano del Rio avec du moteur mais avec une charge pas très longue. Ginés Marin signe une excellente faena où il réussit à capter la force du toro. La faena est circulaire et les muletazos sont donnés sur les deux cornes. Il termine par derechazos à genou. Il rate malheureusement à deux reprise l'estocade avant de conclure d'une entière. Quel dommage, c'était la faena la plus intéressante de la tarde. Vuelta

Le quatrième portant le fer de Cortés est le moins bon du lot. Castella essaye mais ne peut rien faire. Silence

Alberto Lopez Simon reçoit un second toro de bonne qualité avec de la transmission et du moteur. Le madrilène trace une faena verticale avec de nombreux passages pieds joints qui portent sur le public de Pamplona. Après une bonne estocade, une nouvelle oreille lui est accordée.

Ginés Marin revient après être passé à côté d'une sortie en triomphe acquise jusqu'à la mise à mort. Par chance, il tombe sur un bon toro (certes moins que le précédent) qui permet à Ginés de s'exprimer pleinement. Il trace une bonne faena à gauche signant une dernière série de face imparable. Il donne cette fois un grand coup d'épée et coupe les 2 oreilles de son adversaire.

Date de dernière mise à jour : 12/07/2017