Istres : Les Zalduendo calment l'ambition des toreros

Istres : La corrida de Zalduendo en direct sur Mundillo Taurino

Alejandro Talavante IstresIstres, samedi 24 juin 2017
1 Toro de Capea et 6 Toros de Zalduendo pour

Le rejoneador Laury Tisseur : salut au tiers

Alejandro Talavante : une oreille et salut au tiers

Juan Del Alamo : Salut au tiers et salut au tiers

Ginés Marin : silence et silence

La deuxième corrida de la Féria se révèle (très) décevante avec un lot de Zalduendo manquant cruellement de fond et de charge. Les toreros ne peuvent que lutter pour maintenir leurs adversaires debout et essayer de donner quelques passes.

Img 0052 copierCorrida mixte avec un toro de Capea qui sera lidié par Laury Tisseur, et corrida de Zalduendo pour les matadors Alejandro Talavante, Ginés Marin et Juan Del Alamo qui remplace Andrés Roca Rey blessé à Badajoz.

Le toro de Carmen Lorenzo ouvre le bal, lourd et mal présenté. Laury Tisseur a du mal à le lider dans le premier tiers. Après plusieurs tentatives il pose le premier pico. La faena est inégale en intensité. Laury Tisseur ne cite pas le toro d'assez près ce qui l'empêche de poser les banderilles. Il se reprend sur la fin réduisant la distance. 1 entière en droite pas efficace et 3 descabellos. Salut au tiers

Le premier Zalduendo est bien présenté. Il défonce les tablas à la sortie du toril et s'autorise un tour de callejon. Alejandro Talavante l'accueille par tafallas. 1 pique. La faena débute sur une bonne intensité mais sans transmission. La faena avance et le public adhère au fur et à mesure des muletazos. Il réduit la distance en fin de faena et signe 2 bonnes séries à gauche. Talavante termine par manoletinas. 1 oreille

Juan del Alamo IstresJuan Del Alamo reçoit le second, mal présenté, par largas de rodillas contre les tablas. 1 pique. La faena est entamée au centre du ruedo. Juan Del Alamo se montre dominant face à un Zalduendo qui n'a pas le port de tête fixé. Del Alamo réussit à imposer son toreo et continue sur sa bonne lancée. Il donne des naturelles profondes à droite avec beaucoup de sincérité au prix de quelques désarmements. Il n'arrive pas à bien estoquer son toro, il doit se reprendre à trois fois avant de conclure. Il voit s'envoler les trophées qui étaient à sa portée. Salut au tiers

Le troisième Zalduendo, juste de présentation, désarme Ginés dès.le premier capotazo. 1 pique. Le toro est fade, la faena sans transmission. Ginés Marin donne des muletazos sans liaison. La musique joue en fin de faena. MAIS Img 0338 copierPOURQUOI ?? 1 pinchazo et une entiere efficace. Silence

Le quatrième, de présentation passable, n'arrive pas à se fixer dans le capote de Talavante. 1 pique..Il débute la faena par statuaire contre les tablas. Sa faena est construite sur les deux cornes. Talavante est statique et fait tourner son toro autour de lui. Le résultat est net sans bavure, les muletazos fluides et liés. Il pinche malheureusement en fin et passe à côté d'un triomphe

Ginés Marin IstresLe cinquième Zalduendo, juste de présentation, reçoit 1 pique. La faena de Juan Del Alamo est construite au mérite et avec sincérité. Le salamantin s'emploie à mettre en valeur un toro qui n'a aucune casta et qui est faible. Le travaille de Del Alamo porte sur le public mais il n'arrive une nouvelle fois pas à conclure correctement. 

Le dernier toro rmest fade et sans charge. 1 pique. La faena est ennuyante, décousue et le public n'adhère pas. Aucunes options possibles pour Ginés Marin.

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : 30/06/2017