Madrid : Antonio Ferrera sauve une tarde de désilusion

Madrid : Antonio Ferrera sauve une tarde de désilusion

Antonio ferrera las ventasMadrid, vendredi 9 juin

6 toros de Adolfo Martin pour

Antonio Ferrera : silence et applaudissements après 2 avis

Juan Bautista : silence et silence

Manuel Escribano : silence et silence

La corrida d'Adolfo Martin s'est révélée décevante par son comportement et son manque de caste. Allant au cheval sans grandes convictions, les Adolfos se sont montrés incapable de transmettre dans le dernier tiers face à des toreros avec plus ou moins d'intérêt.

Antonio Ferrera, comme souvent depuis le début de la temporada, se démarque face au quatrième fade mais noble. Malgré un toro dangereux de par son comportement mais surtout de son armure, Antonio Ferrera s'emploie dans une faena classique et temple avec de jolis détails. La faena va a mas est le public accroche en fin de parcours. Ferrera manque totalement à côté de la mise à mort et rate par la même occasion l'oreille.

Juan Bautista est venu à Madrid avec des intentions douteuses. Loin d'être aidé par son lot, l'arlésien ne s'est pas beaucoup employé pour mettre en évidence ses adversaires.

Manuel Escribano a essayé d'extraire le maximum devant le pire sorteo de la tarde.

Jean Dos Santos

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau