Madrid : Seul applaudissements pour Fernando Robleño

Madrid : Seul applaudissements pour Fernando Robleño

Fernando roblenoPlaza de toros de Las Ventas - Madrid
Dimanche 4 juin
Toros de Cuadri pour 

Fernando Robleño : Silence et Applaudissements

Javier Castaño : Silence et Silence

José Carlos Vanegas : Silence et Ovation avec blessure

Le premier toro est protesté par le public après le tiers de pique, manquant de force. Pour débuter la faena, Robleño dut aller le chercher dans les planches, dessinant de bons derechazos, le toro manque de force pour permettre à Robleño de s'exprimer. Le toro se montre violent et raccourcit ses charges dès la troisième série. Une dernière série de derechazos. Entière de côté. Silence.
Fernando Robleño se montra lidiador, avec beaucoup de fermeté et d'envie. Le toro de Cuadri est plus noble que ses frères sans pour autant rentrent la tâche facile à Robleño. Il réalisa une faena importante sur les deux pitons, connectant avec le public. L'échec à l'épée le priva de tous trophée. Ovation. 

Pedro Iturralde fut ovationné après le tiers de pique et les banderilleros Fernando Sanchez et Marco Leal saluèrent après les banderilles. Javier Castaño a un toro compliqué, qui manque de force, court de charge. Castaño montra sa technique et son envie. A gauche, le toro est un peu meilleur, la salmantin arrive à allonger ses charges lui permettant de lier de bonnes naturelles. Les muletazos qu'il réussit à toréer au toro sont dans un terrain réduit. Le toro ne baisse pas la tête et pose des difficultés à Castaño pour le tuer. Demi-lame et descabellos. 
Ce cinquième toro de Cuadri marque bien son territoire, se défend et ne permet pas à Javier Castaño d'illusions de triomphe. Salut après les banderilles de Fernando Sanchez. Le toro est compliqué. Castaño qui montra beaucoup d'oficio, d'entrega et de technique. Silence.

José Carlos Vanegas reçoit un troisième toro qui se montra compliqué et dure. Toute la faena fut marqué par le danger, malgrès aucune illusions de triomphe, Vanegas ne lâche pas et tire le maximum jusqu'à l'accrochage, sans conséquences. 
Le sixième montra un gros manque de force malgré que le toro montre de la noblesse et de la mobilité. José Carlos Vanegas montra ganas, entrega, fermeté toute la tarde. Il essaya de tirer des muletazos temple. Il tenta le maximum pour triompher lors de cette tarde. Il fut pris de façon violente lors d'une bernardina finale. Vanegas réalise un gros effort lors de cette tarde compliqué. Échec à l'épée qui le prive d'un possible trophée. Ovation pour la cuadrilla car Vanegas a rejoint l'infirmerie. 


 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 05/06/2017