Huesca : Vuelta pour Emilio de Justo et Serranito face aux Adolfo Martin

Huesca : Vuelta pour Emilio de Justo et Serranito face aux Adolfo Martin

Emilio de justo huescaHuesca, samedi 11 août

6 toros de Adolfo Martin pour

Juan Bautista : silence et silence

Serranito : salut au tiers et vuelta

Emilio de Justo : salut et vuelta

Album photos ICI

La corrida d’Adolfo Martin, correcte de présentation (hors 4e/5e), de jeu varié, n’a pas permis aux toreros du jour de se distinguer complètement. Toréable, ce lot a offert quelques bons moments notamment avec Emilio de Justo qui a une nouvelle fois dominé la tarde par son engagement et sa capacité à « toréer » ce type de toros avec tant de maîtrise.

Le premier Adolfo Martin est pour Juan Bautista. 2 rencontres au cheval. L'arlésien trace une faena qui va a mas. Il varie les séries sur les deux pitons et réussit à connecter une partie des tendidos. Malheureusement il tue au second essai d'une demi-lame plus un descabello. Silence

Serranito reçoit le second plus massif avec difficulté. 2 piques. Le local est souvent en difficulté face à un bon exemplaire de Adolfo Martin qui demande une certaine maîtrise. Il réussit à tirer deux séries droitières correctes. En fin de faena il se fait attraper avant de tuer en plusieurs temps. Salut et direction l'infirmerie pour Serranito.

Emilio de Justo soigne la réception de son premier adversaire. Deux piques. Brindis d'Emilio de Justo au Président de la liga de futbol española, Javier Tevas Medrano. L'espagnol trace une faena intéressante qui connecte avec les tendidos. Il tire de bonnes séries droitières à un toro maniable. Malheureusement, l'épée lui glisse des mains en portant la première estocade. Salut

Juan Bautista reçoit le quatrième, juste de présentation. 2 piques. La faena du français manquant d'allant. Bautista donne plusieurs séries sur les deux pitons mais elles manquent de transmission tout comme son opposant. Silence

Bonne réception à la cape de Serranito du 5e juste de présentation. 2 piques. Serranito torée avec envie le soleil et entrega. Ses séries sont sincères mais elles manquent encore de maîtrise. Il conclut d'une entière qui tarde à faire effet.

Emilio de Justo reçoit le dernier qui prend deux piques. Il prend rapidement le dessus sur son adversaire. Il propose une faena sur les deux pitons avec entrega et esthétique. Malheureusement il pinche avant de porter une entière efficace. Pétition non écouté par le président et vuelta.

Jean Dos Santos