Saint-Gilles : le novillo de Blohorn remporte le concours français

Saint-Gilles : le novillo de Blohorn remporte le concours français

Saint gilles 2Saint-Gilles, samedi 18 août

6 novillos de François André, Gallon, Blohorm, Jalabert, Malaga, La Paluna pour

Adrien Salenc : silence et silence après avid

Diego San Roman : une oreille et applaudissements

El Rafi : vuelta après avis et silence après avis

Le novillo de Bruno Blohorn remporte à juste titre le prix de meilleur exemplaire de la tarde.

El Rafi laisse les meilleures impressions de la tarde avec deux faenas complètes mais mal conclues. La puerta grande lui tendait les bras.

François André, n°27

Le premier de François André est bien présenté avec du volume. Il prend deux piques inégales par Gabin Rehabi en s'impliquant à chaque fois. Le novillo est arrêté, il est difficile à banderiller. Adrien Salenc trace une faena entièrement droitière face à un novillo qui manque de rythme. Il trace quelques muletazos droitiers avec peu de transmission. Sans options pour le français. Silence

Gallon, n°20

Le novillo de Gallon est bien accueilli par Diego San Roman. 2 piques avec un exemplaire qui ne s'implique pas. La faena du sud américain est compliquée par un novillo manquant de rythme. Après une série sur chaque piton, San Roman réduit la distance et sert une faena plus statique qui porte sur le public. Il porte une entière efficace et coupe la première oreille de la tarde.

Saint gilles 6Blohorn, n°33

Le Blohorn est très bien présenté, lourd et armé. Il prend deux piques inégales, plus dynamique sur la première rencontre. Bonne faena d'El Rafi face à un toro qui pèse dans la muleta. Le jeune français est volontaire, et met de l'envie dans sa faena. Il profite de la coopération de son opposant pour donner de bonnes séries où il le domine. En fin de faena, c'est sur la corne gauche de 3/4 face que le nîmois va en finir avant de rester en échec à l'épée. Vuelta après 1 avis

Jalabert, 221

Le novillo de Jalabert est affaibli sur une patte avant en sautant au callejon. Cela compromet tout le reste de la lidia. 1 petite pique. Adrien Salenc tente de maintenir son opposant à flot avec des muletazos donnés à mi-hauteur. Le français fait l'effort pour essayer de sauver sa tarde mais ses possibilités sont restreintes. En difficulté aux aciers. 1 avis

Malaga, n°25

Le novillo de Malaga est accueilli par Diego San Roman. Il prend deux piques bien données même si le bicho ne s'emploie pas franchement sous le fer. Le mexicain entame sa faena près des planches face à un novillo exigeant. Il ne réussit pas à dominer son adversaire et recule constamment. 1 entière.

La Paluna, n°82

Le novillo de La Paluna est difficile à fixer à son entrée en piste. Trois rencontres avec la cavalerie avec un toro désintéressé par le cheval sur les deux dernières rencontres. La lidia est difficilement menée par la cuadrilla du Rafi. Le novillo se réfugie régulièrement près des planches. Rafi vient le toréer sur son terrain avec succès enchaînant les muletazos sincères et de qualités. Malgré que le novillo montre son attirance vers les planches, Rafi réussit à lier ses passes. Il n'arrive toujours pas à estoquer convenablement et perd le crédit de sa bonne faena. Dommage. 

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : Sam 18 Août 2018