Saint-Perdon : Viva coquilla ! 2 oreilles pour Dorian Canton, oreille pour Angel Tellez

Saint-Perdon : Viva coquilla !

Dorian canton saint perdon 2018Saint-Perdon, dimanche 26 août

Novillos (dans l'ordre) de Flor de Jara, Puerto de San Lorenzo, Antonio San Roman, Sanchez Fabrès (sobrero-hors concours), Ventana del Puerto, Sanchez Fabrès pour

Angel Jiménez : silence et silence après 3 avis

Angel Tellez : silence et une oreille

Dorian Canton : une oreille et une oreille

Photo : Victoria Bordes

Le prix du meilleur novillo du concours reste desierto. Le premier novillo de la tarde, du fer de Barcial, bel exemplaire dans le type de l'encaste Vega Villar est invalide suite à une déficience physique subite après sa sortie en piste, rupture moelle épinière ?

1 - Novillo de Flor de Jara

C’est le 4e de Flor de Jara qui est lidié en première position. Applaudis à sa sortie, le novillo montre quelques qualités face à Angel Jiménez timide après un début de faena très bien réalisé par doblones.

2 - Novillo de Puerto de San Lorenzo

Bonne réception à la cape d’Angel Tellez. 3 piques dont deux où le novillo s’implique. Tellez laisse de bons passages par naturelles face à un adversaire qui va a menos. 1 entière au second essai.

3 - Novillo de Antonio San Roman

Le troisième est bien accueilli au capote par Dorian Canton. Il prend deux piques sans briller. Salut du Santo à l'issue du tercio de banderilles. Début de faena au centre du ruedo par cambiadas avant de livrer une faena correcte sur les deux bords face à un novillo avec un fond de noblesse intéressant. Il tue d’une bonne entière. Une oreille avec une seconde justement refusée.

4 - Novillo de Sanchez Fabrès (sobrero du Barcial) - Hors concours

Angel Jiménez hérite du sobrero de Sanchez Fabrès, haut en pointe qui est hors concours. Le novillo prend deux piques par Nicolas Bertolli avec une seconde rencontre correcte. Le Sanchez Fabrès reste sur la défensive tout au long du tercio de pique, mal assuré par la cuadrilla de l’espagnol. Le novillo est intéressant à droite avec une charge qui transmet. Angel Jiménez laisse quelques bons muletazos mais n’est pas en confiance. Passage non concluant à gauche avant un échec à l’épée qui le conduit aux trois avis.

5 - Novillo de Ventana del Puerto

Le novillo prend deux piques discrètes. Intéressant au capote, Angel Tellez va poursuivre son bon travail dans une faena agréable. Il laisse les meilleurs moments sur le piton gauche avec des naturelles profondes. Une oreille pour l’espagnol après un bon travail. A revoir.

6 - Novillos de Sanchez Fabrès

Le sixième est dans le même type que le sobrero. Il charge avec force dans le capote de Dorian Canton. Le Sanchez Fabrès pousse avec force et envie sur la première rencontre provoquant une chute impressionante de la cavalerie. Sur la deuxième rencontre, le toro s’implique une nouvelle fois avant une troisième pique où le novillo sort seul du cheval. Il se rattrape lors d'une quatrième rencontre où le Sanchez Fabrès s'allume sous le fer confirmant une certaine bravoure. Applaudissements pour le picador Jean-Loup Aillet. Bon tercio de banderilles de El Monteño qui est invité à saluer.  Le novillo est vif et mobile dans le dernier tiers malgré le tiers de pique que Dorian a du mal à canaliser sans perdre les papiers toutefois.. Le novillero français renvoie souvent son opposant sur l'extérieur ne pouvant ralentir sa charge. A gauche, il torée uniquement par naturelles aidées. Faena des 2 bords sans réellement peser sur ce novillo qui aurait mérité meilleure reconnaissance du public, le prix ? Une entière tombée pour conclure. Une oreille qui se justifiait pas mais pétition importante.

Laurent Bernède

Date de dernière mise à jour : Lun 27 Août 2018