Juan Leal : "ils ont vu que j’étais capable de m’adapter à ce genre de toro"

Juan Leal : "ils ont vu que j’étais capable de m’adapter à ce genre de toro"

Juan LealNé en région parisienne, Juan Leal est bel et bien un enfant du Pays d’Arles. Il fera ses premières classes à l’Ecole Taurine de la Ville sous la houlouette de son oncle, Paquito Leal, avant un exil en terre ibérique. Il entre ensuite à l’école taurine du maestro El Juli, à Agranda Del Rey, où il continue à apprendre le toreo avec Angel Gomez Escorial et Javier Vazquez.

Il fait la connaissance de Maurice Berho avant ses débuts en novillada piqué, celui qui deviendra, aujourd’hui encore, son apoderado.

Il débute en novillada piquée au début de la saison 2011 à Samadet, un échelon où il restera 2 temporadas avant de prendre l’alternative le 19 mai 2013 à Nîmes des mains de Sébastien Castella.

Après 3 bonnes premières temporadas ponctuées par une confimation à Madrid (2016) et plusieurs triomphes importants (Dax, Bayonne, Nîmes), la carrière de Juan Leal va connaître un coup d’arrêt malgré de bonnes prestations.

Juan lealL’histoire se décante l’an dernier où l’arlésien est annoncé, à la surprise générale, au cartel de la corrida de Miura de Bilbao ! Une première dans sa carrière «Dans la carrière, il y a deux façons de s’ouvrir le chemin, soit tu es dans une grande écurie et ils te font toréer, soit tu t’ouvres toi-même tes propres portes, en t’affirmant devant le toro, c’est celle qui va m’ouvrir le plus de portes ».

 Le jour de la corrida, il fait forte impression passant de justesse à côté d’une oreille voire une seconde. Il sera finalement récompensé de deux vueltas al ruedo qui attirent l’attention du public français : « Bilbao, il y a eu un avant et un après. Je pense que le public et les empresarios français m’ont fait confiance depuis cette corrida, depuis qu’ils ont vu que j’étais capable de m’adapter à ce genre de toro. »

Cette temporada 2018 s’annonce très importante pour le torero français qui sera au cartel des principales férias françaises : il est déjà annoncé à Arles, Nîmes, Mont de Marsan, Céret... en attendant, peut-être une présence dans d’autres arènes importantes françaises où les cartels ne sont toujours pas sortis. « Pour l’instant, la plupart des férias françaises sont faites sauf quelques-unes qui tombent en même temps où je ne peux pas aller. »

Juan leal 1Juan Leal espère également être au cartel en Espagne avec un éventuel retour à Bilbao. « En Espagne, je devrais retourner à Bilbao et d’autres endroits où on est en pourparlers, rien n'est encore officiel mais il y a pas mal de chose qui devraient bouger, c’est pas mal. »

Toréer ? Oui Juan Leal va toréer mais face aux ganaderias les plus réputées du monde taurin pour leur caste et leur capacité à mettre le torero en difficulté. Ce sera un programme composé des Partido de la Resina, Dolores Aguirre, Sao Torcato, Victorino Martin... Et il en est bien conscient . « Il faut avoir une préparation technique importante, en adéquation avec le nombre d’années d’alternative. Cette année je me sens techniquement prêt à affronter ce type de toros. J'ai surtout une envie de montrer au public français qui ne m’a pas vu depuis 2 ans, mon évolution technique. Je veux montrer que je peux adapter ma tauromachie à tous types de toros. »

Juan n’a qu’une chose en tête, devenir un torero de premier plan et toréer le plus souvent possible « L’objectif est d'ouvrir ces fameuses portes. Réussir à rentrer dans le circuit des férias c'est tellement important, c'est ce que tout torero recherche. ».

Le premier rendez-vous français de sa saison sera face aux toros de Partido de la Resina, le 18 mai prochain dans les arènes de Nîmes.

Juan lealJuan Leal en bref :

Steveen Jean Groux Leal dit "Juan Leal", née le 27 décembre 1991 (27 ans) à Paris

Apprenti torero à l'Ecole Taurine d'Arles puis à la Fondation du Juli, Agranda Del Rey.

Début en novillada piquée le 20 mars 2011 à Samadet.

Alternative le 19 mai 2013 à Nîmes en mano a mano avec Sébastien Castella.

Temporada en tant que matador de toros de Juan Leal :

2013 : 5 corridas / 9 oreilles

2014 : 9 corridas / 15 oreilles

2015 : 8 corridas / 9 oreilles / 1 queue

2016 : 2 corridas / 1 oreille

2017 : 9 corridas / 4 oreilles

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : Mar 17 Avr 2018