Sevilla : Vuelta pour Escribano pour la corrida de Victorino Martin

Sevilla : Vuelta pour Escribano pour la corrida de Victorino Martin

Manuel escribano sevillaSevilla, samedi 14 avril

6 toros de Victorino Martin pour

Antonio Ferrera : silence et silence

Manuel Escribano : salut au tiers et vuelta

Daniel Luque : applaudissements et silence

12 piques

Casi plein

La corrida du jour porte le fer de Victorino Martin qui présente un lot sérieux, bien présenté. Les Victorinos sortent dans l’ensemble décevant avec un manque de rythme dans le dernier tiers et un manque de bravoure au cheval qui plombent le bilan.

Antonio Ferrera hérite d’un premier toro massif, difficile à manier. Bonne réception à la cape avant 2 rencontres avec la cavalerie. La faena de Ferrera est saccadée face à un toro exigent, qui le met en difficulté. On gardera 2 bonnes séries de naturelles face à un toro qui va aller a menos au fil de la faena. Estocade en 3 temps.

Manuel Escribano reçoit son premier a puerta gayola, un toro sortant avec rythme et chargeant dans la capote du sévillan. 2 piques avec une première rencontre intéressante. Bon tercio de banderilles d’Escribano. Il trace une faena inégale en intensité construite en partie à gauche laissant de bons passages. 1 entière et deux descabellos. Salut au tiers

Daniel Luque face au 3e bien présenté qui se retourne vite dans la cape. 2 piques. Le tercio de banderilles est compliqué avec un toro indécis. Le toro est difficile à manier dans le dernier tiers. Luque entame sa faena à droite. Après un round d’observation, le torero de gerena prend le dessus sur son adversaire signant 3 séries importantes à droite. A gauche, il s’essaye mais le toro lui revient dans les chevilles à mi-passe. La bonne faena de Luque est mal conclue avec 2 pinchazos et une demi-lame qui peine à faire effet.

Le 4e, cardeno, bien présenté est pour Antonio Ferrera. Difficile à manier il prend 2 piques. La faena va être contrariée par le manque de rythme du toro qui ne permet pas à Ferrera de s’exprimer. Un sorteo compliqué pour lui…

Manuel Escribano retourne a puerta gayola pour accueillir son second adversaire de l’après-midi. Il passe très près de la cornada mais enchaîne par plusieurs largas de rodillas et une bonne série de véronique. 2 piques et un bon quite de Daniel Luque. Le toro semble pouvoir servir avec une charge régulière. Manuel Escribano en profite pour signer un grand tercio de banderilles. Le début de faena est bon avec plusieurs séries notables. Peu à peu le toro va s’éteindre mais, en réduisant la distance, le sévillan exploite au maximum les possibilités de son adversaire. Vuelta

Daniel Luque ferme la tarde face au dernier Victorino. 2 piques. Bon tercio de banderilles de la cuadrilla de Luque. Malgré une bonne faena accompagnée par l’orchestre et de bons passages muleteros, le torero de Gerena se loupe à la mise à mort.

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : Sam 14 Avr 2018