Pamplona : Emilio de Justo, unique oreille de la corrida d'Escolar Gil

Pamplona : Emilio de Justo, unique oreille de la corrida d'Escolar Gil

Emilio de justo pamplonaPamplona, dimanche 8 juillet 2018

6 toros de José Escolar Gil pour

Javier Castaño : silence et blessure

Emilio de Justo : une oreille et silence après avis

Gonzalo Caballero : silence et silence

Pour la deuxième corrida de la Féria, le lot d’Escolar Gil présente un bilan mitigé. Sans saveur au cheval (12 piques), certains offrent un dernier tiers intéressant mais sans sortir du lot.

Emilio de Justo coupe l’unique oreille de la tarde. Encore un pas en avant pour lui…

Le premier toro de la tarde est bien présenté. 2 piques. L’Escolar Gil est uniquement toréable sur la corne droite et ce dès sa sortie du toril. Bon tercio de banderilles de la cuadrilla de Javier Castaño. Le salamantin donne une faena valeureuse sur le piton droit où il réussit à transmettre avec les tendidos. Malheureusement le toro se casse la patte en fin de faena et la mise à mort est compliquée à réaliser. Plusieurs échecs.

Le second de la tarde prend deux piques mal données. Emilio de Justo soigne la lidia essayant de placer le toro correctement devant le cheval. Sa faena est majoritairement droitière. Emilio de Justo donne des séries sincères et engagées réussissant à concerner le public navarrais face à un toro qui offre quelques possibilités. Il tue d’une entière d’un grand engagement et coupe une oreille à son premier adversaire de la tarde.

Gonzalo Caballero se présente devant le troisième qui prend 2 piques. Le jeune madrilène débute sa faena au centre du ruedo par derechazo avant de poursuivre sur la même corne deux séries supplémentaires. Malheureusement le toro se désintéresse peu à peu du combat avant de se réfugier contre les planches. 1 entière efficace au second essai.

Le quatrième de l’après-midi est bien reçu à la cape par Javier Castaño. 2 piques. Le toro est difficile à comprendre. Castaño essaie de tirer quelques muletazos liés de son opposant mais sa collaboration restreinte ne lui permet pas grand-chose. Il est sévèrement attrapé en portant l’estocade, engagée. Direction l’infirmerie. C’est Emilio de Justo qui vient finir avec descabello.

Emilio de Justo, on le retrouve pour le cinquième. 2 piques. Deux grandes paires de banderilles d’Angel Gomez, pleines d’engagements et de sincérités. La faena va a mas avec Emilio qui fait l’effort sur les deux pitons pour transmettre avec les tendidos. Il réussit à donner de bonnes séries sur chaque piton avant de prendre l’épée. Le toro est difficile à manier et demande un réel engagement. Malheureusement plusieurs échecs successifs viennent ruiner les chances de triomphe de l’extremeño. Dommage

Réception délicate du dernier toro de la tarde par Gonzalo Caballero. 2 piques. Faena engagée de l’espagnol face à un toro qui va a menos. Caballero se fait secouer sans gravité mais continue de tenter le maximum. Il estoque le dernier Escolar Gil en plusieurs temps.

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : Mar 10 Juil 2018