Pamplona : Triomphe d'Octavio Chacon face aux Cebada Gago

Pamplona : Triomphe d'Octavio Chacon face aux Cebada Gago

Octavio chacon cultoro pamplonaPamplona, lundi 9 juillet

6 toros de Cebada Gago pour

Octavio Chacon : une oreille et une oreille

Luis Bolivar : silence et silence

Juan Del Alamo : une oreille et silence après avis

Photo  Cultoro

Résumé video en contre-bas

Le lot de Cebada Gago, bas et bien présenté, offre un jeu divers aux trois toreros du jour. Souvent manquant de fond et de moteur, leur fond de noblesse permet à la terna de réaliser un travail complet. Dommage que ce lot n'est rien montré à la pique, tercio où on les attendait.

Les trois toreros du jour réalisent une tarde importante, pleine d'engagement et de volonté. Abusant parfois du public avec des desplantes, cela n'enlève pas leur sincérité face à l'animal.

Octavio Chacon sort en triomphe après avoir coupé une oreille à chacun de ses adversaires. Il donne deux faenas correctes aidées par deux bonnes estocades. Juan del Alamo coupe l'oreille de son premier avec le toro certainement le plus maniable du lot après une faena bien conclue. Luis Bolivar n'est pas en reste même s'il sort bredouille. Deux faenas volontaires mais mal terminée.

Toro a toro

Le premier Cebada Gago, castaño bien présenté est accueilli par larga de rodilla par Octavio Chacon qui se montre plein de détermination dès le début de la lidia. 2 piques avec un toro qui ne se distingue pas au cheval. Début de faena à genoux de Chacon qui essaye de capter l’attention du public. Le toro manque de caste et est un peu fade. L’espagnol reste sincère dans ses muletazos et extrait de bons passages à droite. Il abuse un peu trop du public en se retrouvant à deux reprises, jambe plié face au toro, ce qui lui coûtera une voltera. Il conclut d’une entière, légèrement derrière efficace. 1 oreille

Le second de la tarde, de nouveau castaño, de bonne présentation. Le toro désarme Luis Bolivar à sa réception avant de prendre deux piques sur la défensive répondant par coups de tête. Luis Bolivar reste distant en début de faena face à un toro qui à la tête haute et juste de force. Le colombien réussit à construire quelques séries sur le piton droit à force d’abnégation. Il s’essaie à gauche avec moins de réussite mais avec application. Il tue d’une entière portée avec sincérité qui manque d’efficacité. Recours au descabello.

Le troisième Cebada Gago de la tarde est difficile à fixer malgré l’application de Juan Del Alamo. 2 piques. Le salamantin trace une faena correcte face à un toro qui répond au rythme imposé lors des premières séries. Le toro, manquant de fond, va aller a menos obligeant Del Alamo à se surpasser. Il termine sa faena par une série de derechazo donnée à genoux ce qui porte sur le public. Il tue d’une entière en place efficace. 1 oreille après pétition majoritaire.

Octavio Chacon hérite d’un quatrième cardeno qu’il accueille par véronique pour conduire son adversaire au centre du ruedo. 2 piques. Octavio Chacon se montre dès le début de la faena au-dessus de son adversaire manquant de fond avec une pointe de noblesse qui lui permet de répondre aux sollicitations du torero. Il tue d’une entière très efficace et décroche une deuxième oreille ouvrant ainsi la Puerta Grande.

Luis Bolivar face au cinquième, cardeno. Le toro prend deux piques. Le torero colombien montre dès le début de la faena son envie avec une entame à genoux au centre du ruedo. Le toro répond avec rythme dans les deux premières séries droitières. Ensuite, il baisse de régime et se réfugie vite près des planches. Bolivar fait l’effort mais le manque de saveur de son adversaire ne lui permet pas plus.

Juan Del Alamo ferme la tarde face au sixième, negro, très bien présenté. 2 piques. A nouveau, début de faena à genoux de Juan Del Alamo face à un toro fade de Cebada Gago. Le fond de noblesse du toro permet à l’espagnol de donner des passes mais sans fond. On ne pourra pas enlever l’envie de bien faire à Del Alamo. Laborieux aux aciers. 1 avis

Date de dernière mise à jour : Lun 09 Juil 2018