Madrid : Oreille pour Moral et cornacs pour El Cid

Madrid : Oreille pour Moral et cornacs pour El Cid

Pepe moral 8 juinMadrid - Vendredi 8 juin
Toros de Adolfo Martin pour 

Manuel Jesús "El Cid" : blessé

Pepe Moral : silence, silence et une oreille

Angel Sánchez (alternative) : salut après un avis, silence et silence

Manuel Jesús "El Cid" a été blesser par le second toro de la tarde. Le toro l’a attrapé dès le début de la faena, il a été amené instantanément à l’infirmerie et opéré. 

Pepe Moral tua le toro d’El Cid. Le troisième ne donne aucune option. Il sort en milieu de passe, il cherche les planches. Le sévillan décide d’abréger. En cinquième sort un toro qui donne l’impression de pouvoir faire quelque chose de grand. Comme dit le dicton, lorsqu’un toro rencontre un torero tout peut changer. Le toro a une extraordinaire condition, il met bien la tête et il humilie. Il débute par doblones donnant le rythme de la faena.  Il enchaîne par des séries sur la corne droite au centre, « Chaparrito » embiste avec classe. Pepe Moral peut également écouter les « olés » de Madrid par naturelles. Il pinche puis entière efficace. Une oreille. 

Angel sanchez alternativeÁngel Sánchez a reçu l’alternative des mains d’El Cid et Pepe Moral, avec le toro « Mentiroso ». Il démontre son toreo pausé au centre et par naturelles. L’aldolfo embiste bien et il est noble mais le toro s’éteint assez tôt dans la faena. Face au quatrième, il dessine de bonnes véroniques. L’Adolfo s’avise et ne permet plus au jeune matador de toros de s’exprimer. Le sixième toro de la tarde, est brusque et a du genio mais le madrilène montre sa disposition et son envie lors de cette tarde difficile d’alternative.