Alès : Marc Serrano coupe une oreille du toro de San Sebastian

Alès : Marc Serrano coupe une oreille du toro de San Sebastian

Marc serrano ales 2018Alès, samedi 12 mai 2018

6 toros de Philippe Cuillé, François André, Fernay, San Sebastián,Piedras Rojas y Los Galos pour

Marc Serrano : silence et une oreille

Alberto Aguilar : silence et applaudissements

Mario Palacios (alternative) : salut et salut

Le toro de San Sebastian a été primé d'une vuelta al ruedo posthume. (photo 2)

Album photos Jean Pierre Souchon ICI

Ales toro san sebastianMario Palacios prend l'alternative avec le toro N° 317 de la Ganaderia Cuillé. Il propose une faena manquant d'écho avec le public. Le toro de Cuillé, timide sous le fer, inflige une voltereta à l'espagnol sans conséquences. Face au dernier, de Los Galos, brave au cheval, Palacios se retrouve face à un bon toro, exigent face auquel il laissera les meilleurs moments sur la corne gauche. Toro au-dessus du torero encore vert.

Marc Serrano ne peut composer face à son premier de François André qui se casse la patte en début de faena. Face à son second, de la ganaderia de San Sebastian, le nîmois trace une faena complète sur les deux pitons favorisée par la bonne charge du toro. Après un recibir efficace, il coupe la seule oreille de la tarde !

Alberto Aguilar propose des véroniques allurées lors de la réception de son premier d'Olivier Fernay. Le toro n'offre pas beaucoup d'options dans le dernier tiers avec des charges courtes malgré l'envie du madrilène. Face au dernier de Piedras Rojas, Aguilar fait tout ce qu'il peut pour relever sa faena. Le Piedras Rojas manquant de moteur ne lui permet pas de rester constant dans ses muletazos.