Madrid : les Pedraza de Yeltes deçoivent...

Madrid : les Pedraza de Yeltes deçoivent...

Jimenez fortes madridMadrid - Vendredi 11 mai 
Toros de Pedraza de Yeltes pour 

Manuel Escribano : silence et silence

Daniel Luque : silence après un avis et silence

Fortes : silence et vuelta

Album photos ICI

Le premier Pedraza de Yeltes est fade et manque de caste. Manuel Escribano discret au capote, amène son adversaire au cheval à deux reprises. La faena manque de transmission avec un toro sans option. 1 entière et 1 descabello

Le second Pedraza, lourd est accueilli timidement par Daniel Luque. Le toro est distrait. Il est reverse presque le cheval à la première rencontre. 2 piques. Daniel Luque trace une faena qui va prendre de l'ampleur au fil des muletazos, qui sont donnés un par un. Luque laisse quelques détails importants qui transmettent. La suerte de matar est en revanche plus difficile. Silence après 1 avis

Manuel escribano 2018 madridLe troisième de la tarde est distrait et ne montre pas d'intérêt pour le capote de Fortes. Il prend deux piques sans fond. Jiménez Fortes signe une faena inégale avec de bons passages sur le piton gauche et d'autres où le malagueño recule. Il tue d'une entière tombée.

Manuel Escribano accueille son second à Puerta Gayola. Le Pedraza renverse la cavalerie lors de la première rencontre. La seconde sans histoire. La faena d'Escribano connait quelques bons passages à droite mais le toro n'a aucune classe et ne donne aucunes options. Silence...

Le 5e de la tarde ne sort pas du lot. Sans caste ni options, Daniel Luque fait l'effort mais ne peut rien construire. Nouveau silence.

Le dernier de Pedraza pour Jiménez Fortes. Le toro montre quelques signes de bravoure lors des deux rencontres avec le picador. Fortes trace une faena statique, qui va peu à peu porter sur le public. Il estoque son adversaire d'une entière efficace. Le public demande une oreille qui ne sera pas acceptée, à juste titre il me semble.

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : Lun 14 Mai 2018