Madrid : Paco Ureña coupe une oreille de poids et passe juste à côté de la Puerta Grande

Madrid : Paco Ureña coupe une oreille de poids et passe juste à côté de la Puerta Grande

Paco urena 1Madrid, mardi 15 mai

6 toros de Puerto de San Lorenzo pour

El Fandi : silence et silence

Paco Ureña : salut et une oreille

Alberto Lopez Simon : silence et silence

La corrida du jour porte le fer de Puerto de San Lorenzo. Un lot très bien présenté, inégal en comportement qui permet à Paco Ureña de briller face à deux adversaires maniables si l’on voulait s’y mettre devant. Il pinche dans une faena à une oreille et obtient un trophée à son second. Alberto Lopez Simon a également deux bonnes opportunités de se mettre en avant mais il ne trouve pas le bon sitio.

Le premier Puerto de San Lorenzo prend 2 piques. Tercio de banderilles correct du Fandi. La faena de l’espagnol est périphérique et sans fond face à un toro juste de force et qui ne permet pas grand-chose.

Urena madridPaco Ureña accueille son second qui sort discrètement du toril. Il va s’impliquer dans le capote alluré d’Ureña. Le Puerto de San Lorenzo s’implique sous la première où il pousse. La seconde plus courte avec un toro qui sort de lui-même du cheval. Paco Ureña entame sa faena au centre du ruedo sur le piton droit. Après deux séries correctes il livre des muletazos plus profond et engagée sur le piton gauche laissant les meilleurs moments de sa faena. Bonne faena face à un toro qui se défend bien dans ses charges. Malheureusement il échoue à plusieurs reprises à l’épée ce qui le prive d’un premier trophée.

Alberto Lopez Simon réceptionne un troisième qui proteste rapidement dans le capote. 2 piques. La faena du madrilène est trop superficielle face à un toro qui continue ses charges saccadées. Lopez Simon ne trouve pas la bonne distance, il essaye d’être esthétique avant de dominer son adversaire.

El Fandi réceptionne avec précaution son deuxième adversaire de la tarde. 2 oreilles. Bon tercio de banderilles du torero de Granada. La faena manque une nouvelle fois de profondeur face à un toro intermittent.

Paco Ureña hérite d’un 5e toro distrait à la pique à deux reprises. Propre à la cape, Ureña débute sa faena doucement en soignant ses muletazos. Une fois au centre du ruedo, Ureña va monter en régime au fil des passes comme le toro. Ce dernier répond de mieux et mieux tout en montrant sa présence. Une nouvelle fois, c’est sur le piton gauche qu’Ureña va servir de bonnes naturelles transmettant avec les tendidos. Il tue d’une entière qui sera efficace lui permettant de couper la première oreille de la tarde.

Le dernier de la tarde pour Lopez Simon. 2 piques. Le madrilène trace une faena inégale d’un point de vue technique avec des moments plus croisés que d’autres. Le toro baisse un peu de régime au fil de la faena ce qui convient mieux au toreo de Lopez Simon. En portant l’estocade, il est projeté au sol violemment. La suite est difficile avec un pinchazo et un ¾ de lame qui ne fait pas effet rapidement.

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : Mar 15 Mai 2018