Vic-Fezensac : difficile corrida de Raso de Portillo

Vic-Fezensac : difficile corrida de Raso de Portillo

Alberto lamelas vic 2018Vic-Fezensac, dimanche 20 mai

5 toros de Raso de Portillo et 1 de El Quiñon (3e) pour

Octavio Chacon : salut au tiers après avis et silence

Antonio Nazaré : silence et silence

Alberto Lamelas : salut au centre et silence après avis

Album photos ICI

La corrida de Raso de Portillo se révèle difficile à manier avec des toreros qui ont le mérite de se mettre face à ces toros là. Ce lot, démuni de caste, n’offre aucune option de triomphe aux acteurs du jour, qui doivent s’impliquer sur chacune de leurs prestations.

Octavio chacon 4Octavio Chacon ouvre la tarde face au premier Raso de Portillo, inégal d’armure. Grand tercio de pique d’Oscar Bernal qui donne 3 puyas à ce premier toro. Octavio Chacon soigne sa lidia. Le début de faena est mitigé avec des muletazos donnés sans grande conviction. L’esapgnol se fait attraper sans conséquence par le Raso de Portillo, qui manque de caste. Il revient en piste avec plus d’implication et signe deux bonnes séries droitières. Il est en difficulté aux aciers.

Le second Raso de Portillo est difficile à fixer. Il prend 3 piques bien données. La faena d’Antonio Nazaré manque d’allant avec un torero qui ne se croise pas, se contentant de donner des muletazos solitaires. Le toro n’offre pas non plus de meilleures possibilités. Une entière de côté foudroyante au troisième essai.

Alberto Lamelas est fortement ovationné avant la sortie du troisième toro de la tarde.

Alberto lamelas vic 2018 2Le troisième est du fer de El Quiñon, le second fer de la ganaderia. Il est destiné à Alberto Lamelas qui va se retrouver en difficulté dans sa lidia avec un toro qui est difficilement fixable. Ce toro sème la « pagaille » dans le ruedo et passe proche de corriger la cuadrilla de Lamelas, peu sûre. Le toro prend 3 piques inégales dans l’engagement. Dans le tercio de banderilles, le toro est tout proche d’infliger un coup de corne à un banderillero qui tombe en trébuchant. Alberto Lamelas entame alors sa faena face à ce toro menaçant. Ce dernier tiers est un combat où le madrilène doit payer de sa personne sur chaque muletazo. Il réussit à extraire avec courage plusieurs muletazos de valeur à son opposant. Il tue à la seconde tentative d’une entière tombée. Salut et grande ovation.

Le fer de Raso de Portillo reprend ses droits. Le toro prend une première pique où il s’implique sous le cheval. Contre toute attente, il se révèle manso s’échappant à trois reprises au contact de la pique. Octavio Chacon va finalement réussir à placer son toro de façon à ce qu’il prenne les 3 piques. Chacon ne fait pas grand-chose dans ce dernier tiers, pas aidé par un toro qui se réfugie contre les planches et refuse constamment le combat. Laborieux aux aciers, Octavio Chacon ne peut qu’écouter les sifflets à la fin de son combat. Une tarde à oublier pour lui mais nul doute qu’il s’aura se reprendre rapidement.

Antonio nazareLe 5e de la tarde est également manso. Mal lidié, il prend 3 piques. Antonio Nazaré tente de relever le niveau avec quelques gestes élégant mais le peu de transmission du Raso de Portillo ne lui permet pas. Bonne estocade pour finir.

Alberto Lamelas ferme l’après-midi face au dernier Raso de Portillo. 3 piques sans histoire. Le madrilène trace une faena avec envie et engagement face à un toro court de charge et manquant de moteur. Il laisse quelques bons passages, notamment à gauche par naturelles. Une nouvelle fois, Lamelas conclut difficilement son combat.

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : Mer 23 Mai 2018