Carlos Olsina de nouveau a hombros en terre hispanique

Carlos Olsina de nouveau a hombros en terre hispanique

Thumbnail image1Mojados, dimanche 7 octobre

6 novillos de TORREGRANDE ( Jandilla/Salvador Domecq) pour

Juan Cervera : une oreille et deux oreilles

Carlos Aranda : silence et silence

Carlos Olsina : une oreille et deux oreilles

Devant un très bon lot de novillos donnant un jeu varié, Carlos Olsina est monté encore d'un cran dans son toreo.

Un gros tiers d'arène.

Sur son premier toro, bien travaillé au capote, il démarre sa faena au centre par un cambio à genou, pour ensuite délivrer d'excellentes séries des deux bords de plus en plus templées. Des bernardinas viennent conclure cette grande faena qui n'a cessé d'aller a mas . Une mete y saca très basse aux aciers lui fait perdre la récompense ultime et il se voit accorder une oreille unanimement pétitionnée.

Sur son second opposant, Charles démarre par un cambio debout et fait sortir tout le bon de son toro en lui offrant une faena technique et pleine d'enthousiasme. Des manoletinas viennent mettre une belle touche finale et après un pinchazo, une entière parfaite (sur laquelle il se fait prendre durement) couche le novillo instantanément. Deux oreilles largement méritées viennent récompenser son entrega, son courage et l'envie dont il a encore fait preuve.

Il partage son triomphe avec Juan Cervera, habile aux aciers et qui après deux faénas honorables à tué de manière efficace.

Il n'y avait qu'à voir l'accueil du public à la sortie de la puerta grande pour comprendre que le sixième triomphe d'affilé en féria de Carlos n'était pas usurpé et que sa rage de vaincre et sa valeur avait été très largement appréciées sur les gradins.

Communiqué