Madrid : Diego Urdiales triomphe d'une bonne corrida de Fuente Ymbro

Madrid : Diego Urdiales triomphe d'une bonne corrida de Fuente Ymbro

Diego urdiales madridMadrid, dimanche 7 octobre

6 toros de Fuente Ymbro pour

Diego Urdiales : une oreille après 2 avis et deux oreilles

Octavio Chacon : une oreille et salut au tiers

David Mora : sifflets et silence

Album photos ICI

Bonne corrida de Fuente Ymbro en clôture de la Féria de Otoño 2018 de laquelle est sorti en triomphe Diego Urdiales avec 3 oreilles coupées. Le torero de La Rioja réalise l’une (la) des meilleures prestations de la Temporada madrilène face à un excellent lot.

Octavio chacon madridUn lot de toros de Fuente Ymbro intéressant dans le dernier tiers, avec du fond, offrant des possibilités aux trois acteurs du jour. Bien présentés, les toros déçoivent seulement à la pique, bien discrets dans l’ensemble.

Octavio Chacon connait également une grande après-midi. Dans son style atypique, lidiador et combattant, il coupe une oreille de poids face à son premier adversaire du jour, manso, difficile à manier et dangereux. Ce dernier lui inflige une voltera impressionnante mais heureusement sans conséquence. Une tarde plein d’engagement qui confirme la bonne saison du torero de Cadiz.

David Mora reste (très) en dessous de ses deux autres compagnons du cartel. Hors du coup tout au long de l’après-midi, il passe notamment à côté de l’excellent troisième, applaudi à l’arrastre, qui charge avec caste et force dans la muleta. Une tarde qui ne sauvera pas une temporada discrète.

Toro a Toro

Diego urdiales 1Le premier Fuente Ymbro est bien présenté et armé. Il est bien lidié par Diego Urdiales mais prend seulement 2 petites piques. Le torero de La Rioja est gêné par le vent qui souffle dans tous les coins du ruedo. Il trouve la bonne formule contre les planches face à un toro qui va a menos mais qui permet. Urdiales s'engage dans une faena où le toro reste menaçant. Il varie les deux pitons avec toreria et transmet avec les tendidos. Il réussit à dominer totalement son opposant avant de conclure d’une bonne entière. 1 oreille méritée face à ce bon toro après 2 avis.

Le second est un manso bien présenté. Il ne donne aucune facilité à Octavio Chacon qui fait preuve d'un grand métier dans sa lidia qu'il assure lui-même du début jusqu’à la fin. Difficile à fixer, le toro prend tout de même trois piques. Faena sérieuse de Chacon qui se fait rappeler à l'ordre sur son premier pecho. Le torero de Cadiz n'abdique pas face aux difficultés et se confronte à son adversaire dangereux. Il réussit à tirer des muletazos de valeur sur les deux pitons. Il fera les frais de son engagement avec une voltera impressionnante mais heureusement sans gravité. Chacun de ses passes sont exécutées avec beaucoup de sérieux, avec un torero qui met son corps à la merci du toro. Après une dernière série, Chacon tue d'une entière d'effet immédiat et coupe une oreille méritée.

David Mora accueille le 3e par véroniques allurées. Le toro prend deux piques. Il offre des possibilités, avec des charges encastées, venant de loin en début de faena. David Mora est incapable de se mettre à sa hauteur laissant des séries périphériques sans transmission. Au fil de la faena les sifflets se font entendre. Malgré une série gauchère notable, David Mora ne profite pas de son bon toro. Sifflets après une entière de côté et applaudissements à l’arrastre.

Diego Urdiales reçoit la quatrième par bonnes passes de cape. 2 piques. Le toro a des qualités importantes dans le dernier tiers. Il charge avec caste et noblesse dans la muleta d'Urdiales. Ce dernier profite complètement de cet excellent toro de Fuente Ymbro. Il torée avec un placement juste et beaucoup de classe. Sa faena est variée, elle va a mas tout comme le toro qui se montre meilleur à chaque série. Urdiales conclut d’une entière en place qui fait effet et coupe 2 oreilles !

Octavio Chacon hérite d'un second une fois de plus d’un manso. Le toro renverse la cavalerie sur la première rencontre et inflige une voltera très sérieuse au niveau du thorax à Chacon sans conséquence apparente. Une chance. 2 piques au total. Le toro, manso, ne permet pas au torero de Cadiz de briller. Malgré une implication bien réelle, Chacon ne peut lier ses muletazos faute à un toro qui fuie en sortie de passe. Ovation récompensant ses efforts.

Le dernier est un sobrero de El Tajo, léger et armé. Il prend deux légères piques. Le toro charge dans la muleta face à un David Mora peu inspiré, traçant des muletazos sans profondeurs. Malgré un fond de noblesse, le torero n’en tire rien.

Jean Dos Santos

 

Date de dernière mise à jour : Lun 08 Oct 2018