Villaseca de la Sagra : Bonnes faenas de Cristobal Reyes, Maxime Solera volontaire

Villaseca de la Sagra : Bonnes faenas de Cristobal Reyes, Maxime Solera volontaire

Cristobal reyes 4Villaseca de la Sagra, mercredi 5 septembre

6 novillos de Dolores Aguirre pour

Fernando Flores : silence et silence

Maxime Solera : silence et silence
 
Cristobal Reyes : salut au tiers et applaudissments

Album photos ICI

Le lot de Dolores Aguirre ouvre l’Alfarero de Oro 2018. Un lot de présentation varié, lourd, armés dans l’ensemble, au comportement de manso 4 sur 6 avec les deux autres possédant une mobilité intéressante dans le dernier tiers. Les novillos montrent également qualités au cheval avec plusieurs toros impliqués sous le fer.

Maxime solera 3Fernando Flores est resté discret toute la tarde, ne pouvant pas s’aligner au niveau de ses deux compagnons de cartels.

Maxime Solera hérite d’un lot compliqué, notamment son premier difficile à manier, face auquel le français est resté volontaire et appliqué. Face à son second, il réussit davantage à imposer son toreo laissant de bonnes séries.

Cristobal Reyes laisse les meilleurs moments de la tarde, face aux deux adversaires les plus coopératifs de la tarde. Deux faenas données avec entrega et technique qu’il réussit à agrémenter d’une pointe de toreria plaisante pour les tendidos. Malheureusement, en échec aux aciers, il ne coupe aucunes oreilles malgré un bon travail.

Toro a Toro

Le premier Dolores Aguirre, lourd, est reçu par Fernando Flores. Le novillo est difficile à fixer et a tendance à aller vers les planches. Il prend deux piques en se défendant au cheval. Sans surprise, le novillo est manso et reste contre les planches. Flores essaie de l'amener au centre du ruedo mais il n'arrive pas à dominer son opposant. Peu en confiance, il troque rapidement l'ayuda par l'épée de mort. 4 pinchazos.

Réception avec précaution de Maxime Solera du second Dolores Aguirre. 1 bonne première rencontre. 2e de loin courte. Le toro charge avec beaucoup de force dans la muleta du français. Belle entame par doblones avant de servir des séries droitières volontaires mais manquantes de maîtrise. Maxime Solera parvient à dominer un peu plus son sujet par la suite en toréant plus près des planches, zone de confort de l'animal. Le travail du français est honorable compte tenu de la charge courte de l'animal qui reste menaçant tout au long de la faena. 1 entière tombée au second essai.

Cristobal Reyes s'applique à la réception du troisième. Difficile à lidier, le novillo prend deux piques correctes. Le novillo a du rythme et du gaz. Cristobal Reyes entame une bonne faena par doblones allurés. Il continue sur le piton droit qui permet à l'andalou de s'exprimer. Il sert de bonnes séries droitières avec transmission pour une faena courte mais intense. Dommage qu'il n'est pas essayé le piton gauche. Il tue d'une entière tombée qui ne fait pas effet immédiat. Salut au tiers.

Réception de Fernando Flores face au quatrième de la tarde. 2 piques. Le novillero espagnol n'arrive pas à prendre la mesure de son adversaire. Il donne quelques séries droitières sans vraiment maîtriser son sujet. En difficulté aux aciers, il finit par porter une entière tombée qui fait effet.

Le cinquième de la tarde est large de corne. Maxime Solera hérite de cet exemplaire qui se révèle manso. Cela provoque pas moins de 6 rencontres avec la cavalerie où le novillo sort seul et rapidement. Bon entame de Maxime Solera sur le piton droit. Il réussit à prendre la mesure de son opposant qui va baisser de régime tout au long de la faena. Solera laisse de bons passages sur les deux pitons mais sa faena va a menos. Silence

Cristobal Reyes rate sa mise en suerte face au dernier toro de la tarde qui pousse sous le fer du picador lors des 2 rencontres. Bon début de faena de l'espagnol qui donne de l'air à son adversaire. Il le cite de loin et réussit à tracer des séries droitières profondes. Sur le piton gauche, il donne également quelques bonnes naturelles face à un novillo qui a des qualités mais qui perd le rythme. Il termine par des séries de face et de 3/4 face bien réalisées. Malheureusement, il échoue à plusieurs reprises à l'épée perdant le bénéfice de sa bonne faena. Dommage.

Jean Dos Santos

Jean Dos Santos

Date de dernière mise à jour : Jeu 06 Sept 2018