Mundillo Taurino

Mont de Marsan : Daniel Luque coupe l’unique oreille d’une bonne corrida de La Quinta

Mont de Marsan, Mercredi 17 juillet 2019

6 toros de La Quinta pour

Daniel Luque : silence et une oreille après avis

Emilio de Justo : salut et salut après avis

Thomas Dufau : silence après avis et silence après avis

8/10 d’arènes. Première corrida de la Madeleine 2019.

Présidence : Jacques Grué

Le lot de La Quinta ouvre cette Madeleine 2019. Très juste de présentation dans l’ensemble, les toros sont sortis exigeants et encastés dans l’ensemble.

Le premier toro de cette Madeleine est bien presenté. Il est reçu par Daniel Luque en protestant au capote. Mal amené à la pique, le toro hésite et ne pousse pas. Luque place le toro pour une seconde rencontre au centre du ruedo. Le La Quinta se lance curieusement sans réfléchir et pousse au cheval. Dès le début de la faena, le toro proteste dans la muleta. Luque tente de tirer quelques passes mais sans grand succès. Il tue d’une entière tombée.

Emilio de Justo réussit un bon accueil genou fléchi, salué par le Plumaçon. Le toro est bien piqué à deux reprises mais ne pousse pas au contact du cheval. Bon quite de De Justo par chicuelinas une nouvelle fois salué par le Plumacon auquel repond Dufau. Le toro a une bonne charge mais reste sur ses gardes. Emilio de Justo réalise une bonne entame par doblones en dominant son sujet. Avec toreria, il propose deux bonnes séries droitières. À gauche, le toro charge moins bien. De Justo reprend le fil conducteur de sa faena sur la droite en faisant l’effort de dominer le La Quinta. Après un pinchazo il tue d’une entière tombée efficace.

Le troisième est également reservé à sa sortie. Dufau l’accompagne jusqu’au centre avant de le placer pour 2 rencontres avec la cavalerie. Le toro est exigeant dans chacune de ses impulsions. Dufau réalise deux bonnes séries droitières avant de perdre peu à peu le fil au cours de la faena. Il ne domine pas assez son opposant qui fait preuve de résistance. Il porte une demi-lame de côté innéficace plus 3 descabellos qui viennent mettre fin à la lidia.

Très bonne entame à la cape par véroniques ajustées de Daniel Luque. Bonne lidia avec l’espagnol qui tente de mettre le toro en valeur à la pique. Cependant le La Quinta ne pousse pas sur les deux rencontres. Luque trace une faena très intéressante qui prend vite sur les tendidos. Avec douceur et toreria, Luque dessine de bonnes series droitières. Son estocade est engagée et efficace sur la seconde tentativr. Aprés un descabello,il coupe une oreille.

Emilio de Justo amène le toro pour 2 piques. Salut de Morenito de Arles aux banderilles. Le toro est noble mais transmet peu dans le dernier tiers. Peu à peu, Emilio de Justo réussit à tracer des séries intéressantes qui portent sur public. Son travail est sincère et au dessus du toro. Malheureusment il échoue une nouvelle fois à l’épée avec un pinchazo et une entière longue d’effet. Salut

Thomas Dufau face au 6° bien présenté. 2 piques et ovation pour le picador. Le toro est encasté avec de la qualité. Le local tente de lui donner de la distance mais manque de domination. Son toreo ne pèse pas sur le toro qui demande une muleta sûre et puissante. Malgré sa volonté et son envie de bien faire, le landais recule. Il ne maîtrise pas les bonnes charges du La Quinta. 1 pinchazo et un demi lame inneficace. Silence après avis

%d blogueurs aiment cette page :