Mundillo Taurino

Mont de Marsan : Lopez Simon laisse la meilleure impression

Belle après-midi pour les 50 ans du Cercle Taurin Montois avec un millier de spectateurs dans les gradins du Plumacon

Curro Diaz reçoit le premier novillo du fer de Camino de Santiago, bien fait et difficile à fixer. Une seule rencontre équestre avec un novillo qui reste au contact de la pique. Le novillo est mobile, il répète ses charges mais proteste dans la muleta. Curro Diaz réussit à tirer quelques bons passages par muletazos relâchés. Avec métier il parvient à tirer le meilleur du novillo. Un 3/4 de lame tombé vient conclure ce premier acte. Oreille

Second novillo de Camino de Santiago légèrement moins corpulent. Il est accueilli parfaitement par véroniques templées de Diego Urdiales. 1 rencontre équestre. La faena est globalement inégale et accrochée avec un novillo qui proteste. Urdiales fait l’effort pour lier le tout sur les deux pitons. Il laisse de bons passages mais le tout manque de fluide. Une entière efficace au second essai libère l’oreille du palco.

Le troisième porte le fer de Alma Serena. Difficile à fixer, il pousse au contact du cheval malgré une pique mal placée. Le novillo au comportement de manso, fuit le combat dès le tercio de banderilles. Thomas Dufau tente de tirer quelques séries mais le novillo continue de fuir constamment le combat. Le local laisse une bonne série gauchère mais ne peut rien faire de plus. Il tue d’une entière qui fait effet et obtient une oreille.

La quatrième du fer d’Alma Serena est également un manso. Il est bien réceptionné par Lopez Simon mais refuse la pique. 2 picotazos. Le madrilène continue son bon travail de capote avec une série de tafalleras bien réalisée. Le novillo se fixe enfin dans le dernier tiers. Lopez Simon réalise une très bonne faena avec des séries vibrantes sur les deux pitons. Il réussit à profiter au maximum de la bonne charge de son adversaire en variant ses séries. Il porte une entière qui fait effet après quelques dizaines de secondes.

Yon Lamothe réceptionne le cinquième du fer d’Alma Serena, de trapio plus modeste. La faena du landais est décousue avec un début de faena manquant de précision. La fin est de meilleure facture mais manque de transmission. Yon porte une très bonne estocade. 2 oreilles généreuses

Mont de Marsan, Dimanche 1er mars
5 novillos de Camino de Santiago (1/2) Alma Serena (3/4/5) pour
Curro Diaz : une oreille
Diego Urdiales : une oreille
Thomas Dufau : une oreille
Alberto Lopez Simon : 2 oreilles
Yon Lamothe : 2 oreilles

%d blogueurs aiment cette page :