Mundillo Taurino

Dax : Octavio Chacon s’offre l’unique oreille de la corrida de Pedraza de Yeltes

Dax, Jeudi 15 août

6 toros de Pedraza de Yeltes pour

Octavio Chacon : salut au tiers et une oreille

Daniel Luque : vuelta après 2 avis et silence

Juan Leal : silence et silence

La corrida de Pedraza de Yeltes affichait le “no hay billetes” plus d’une heure avant le début du paseo. Une affluence exceptionnelle pour une corrida inégale, bien présentée dans l’ensemble, se livrant en général face à la cavalerie mais manquant de fond dans le dernier tiers.

Octavio Chacon coupe l’unique oreille de la tarde face au quatrième intéressant, venant de loin et bien exploité par l’espagnol.

Daniel Luque laisse LA faena de la tarde face à son bon premier. Après son encerrona triomphante, le torero de Gerena n’a pas eu à forcer son talent pour proposer de très bonnes choses au public dacquois.

Enfin Juan Leal traverse l’après-midi sans grand éclat, son dernier permettant surement une autre faena avec moins de précipitation et plus distance.

Toro a Toro

Octavio Chacon réceptionne le premier qui prend deux piques sans briller. Chacon trace une faena inégale sur les deux pitons. Son toreo manque de domino et de sitio. Il laisse quelques passages de bonne intensité sans peser véritablement sur les tendidos. Il tue d’une entière efficace.

Le second bien présenté pour Daniel Luque. 2 rencontres avec la cavalerie intéressantes avec un toro impliqué. Le toro est réservé en début de faena. Luque parvient à s’en accomoder au fil de la faena. Il réalise de bonnes séries notamment à droite où l’espagnol est relâché et esthétique. La faena va a mas et le poder du torero fait la différence. Malheureusement il est en échec aux aciers. Après un pinchazo, Luque porte une entière longue d’effet nécessitant le descabello. 2 avis et vuelta.

Juan Leal face au troisième, juste de force sur les pattes avant. 2 piques règlementaires. La faiblesse du toro lui fait défaut dans le dernier tiers. Il a peu de charge et manque de race. Juan Leal n’a pas beaucoup d’options. Silence

Le quatrième est très bien présenté. Il s’implique peu sur les deux rencontres équestres. Chacon de loin, entame sa faena avec l’intension de laisser du champ à son adversaire. Le toro est coopératif et offre à Chacon deux séries données de loin. L’espagnol recule un peu puis reduit la distance en fin de faena pour une conclusion propre. Il tue d’une entière engagée efficace. 1 oreille

Le cinquieme très bien presenté pour Luque. La première rencontre équestre se solde sans pique. Sur les deux suivantes, Luque place le toro au tiers opposé. Ce dernier y va avec allant et pousse au contact de la monture. Forte ovation pour le picador à sa sortie. Daniel Luque réussit à prendre la mesure du toro au fil de la faena. Mais celui-ci manque de transmission et de charge sur la seconde partie. Après un pinchazo, Luque porte un 3/4 de lame qui est longue d’effet. Silence

Le dernier reste court dans la cape de Juan Leal. 2 rencontres avec un toro qui vient de loin. Début de faena par passes changées dans le dos. Le français étouffe son adversaire qui demande peut être davantage d’espace. Leal trace sa faena entre les cornes de l’animal mais cela ne plait pas au public, qui proteste peu à peu. Il tue d’une entière qui fait effet au second essai.

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :