Mundillo Taurino

Madrid : digne despedida du Cid, la valeur de De Justo

Las Ventas, Vendredi 4 octobre

5 toros de Fuente Ymbro et 1 toro de Manuel Blazquez (2° bis) pour

El Cid : silence et vuelta

Emilio de Justo : quelques applaudissements après avis et salut

Ginés Marin : silence et silence

Décevante corrida de Fuente Ymbro en ouverture de ce second week end de Otoño 2019. Malgré un lot de présentation irréprochable, le comportement général des Fuente Ymbro est resté en dessous des attentes, souvent manquant de caste et de transmission.

El Cid qui faisait ses adieux à l’aficion madrilène, a reçu une forte ovation à l’issue du paseo avant d’effectuer une vuelta fêtée après la lidia de son second.

Le torero a été porté en triomphe jusqu’au patio de cuadrilla.

Emilio de Justo a laissé les meilleurs passages de la tarde, toréant de manière sincère et essayant de peser sur le public.

Ginés Marin, sans options face à son premier, a manqué de métier face au sixième, le plus coopératif du lot.

Toro a toro

El Cid ouvre la tarde face au premier Fuente Ymbro. Appliqué au capote, il conduit le toro pour 2 piques. La faena manque de transmission avec de bons passages gauchers. Une entière verticale qui fait effet.

Emilio de Justo hérite d’un sobrero du fer de Manuel Blazquez très armé. 2 piques avec un toro qui est difficile à fixer. De Justo réalise une faena de très bonne facture malgré le manque de transmission du toro. Il laisse les meilleurs passages par naturelles de face. Comme souvent cette saison, l’épée vient priver De Justo d’un éventuel trophée. Sifflets contre le puntillero qui échoue près de 10 fois.

Le troisième est bien présenté. Il reste en querrencia dès son entrée en piste, recevant seulement quelques capotazos sur son passage. Le toro se réveille sur la première rencontre équestre où il renverse le picador. La deuxième pique plus légère. Faena sans options pour l’espagnol qui fait face à un toro qui charge la tête haute. Ginés change rapidement d’épée et abrège. Silence

Le quatrième est difficile à fixer. 2 piques sans trop s’impliquer. El Cid entame sa faena au centre de la piste, essayant de lier ses muletazos. Le toro manque de force et de transmission, ce qui n’empêche pas le sévillan de faire preuve de bonne volonté. Il tue d’une entière sincère et efficace. Vuelta de despedida et grande ovation pour El Cid.

On retrouve Emilio de Justo face au cinquième de 647kg dans un style très lidiador. Le toro est arrêté et est difficile à manier. 2 piques. De Justo réalise une nouvelle fois une prestation méritoire face à un adversaire décasté qui n’offre aucunes options. Il tue d’une entière tombée efficace.

Réception enjouée de Ginés Marin face au dernier Fuente Ymbro, qui alterne véroniques et chicuelinas. 2 piques. Ginés Marin entamme sa faena au centre du ruedo. Il ne tire pas le meilleur de son opposant, qui est relativement maniable et mobile. L’espagnol n’est pas croisé et le public proteste peu à peu. Son épée est efficace.

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :