Mundillo Taurino

Arles a présenté les cartels de la Féria de Pâques 2020

Photo : Mélanie Huertas

Juan Bautista vient de dévoiler les cartels de la prochaine Féria de Pâques d’Arles 2020. Elle se déroulera du 11 au 13 avril avec 3 corridas, une rejon et une novillada. Les salons de l’hotel Arlatan étaient ce mardi, abondamment garnis d’aficionados, de journalistes et de professionnels. Chacun dans l’assemblée attendant impatiemment que Jean-Baptiste Jalabert, au nom de la société LUDI, vienne fendre l’hiver avec l’annonce de la composition des cartels de la temporada 2020 aux arènes d’Arles.

Le matador arlésien, aujourd’hui retiré des pistes, n’a pas caché sa satisfaction pour ces derniers, composés au cœur d’une intersaison un tantinet chamboulée par le retard accumulé quant à la tardive concession de la DSP à la société LUDI, déjà en place.

Même si l’information avait été dévoilée depuis quelques semaines, Jean-Baptiste Jalabert a donc confirmé avec fierté le retour dans les ruedos du maestro Alejandro Talavante après plus d’un an d’absence. Un événement en appelant un autre puisque que le torero extremeño fera le paseo accompagné du matador français Juan Leal, l’un des toreros les plus en vue de la saison 2019. Une opposition de style ambitieuse qui sera arbitrée par des toros de plusieurs ganaderias différentes.

Le lendemain en matinée, l’empresa arlésien fait la part belle au contingent français puisque six novillos d’élevages hexagonaux seront en lice face à six novilleros, eux aussi tous estampillés « bleu blanc rouge »

« Por la tarde », un trio luxueux foulera le sable de l’amphithéâtre arlésien: José Maria Manzanares, le bel alicantin qui a connu d’importants triomphes en ces lieux sera aux côtés des deux grands triomphateurs de la temporada passée que sont Antonio Ferrera et Paco Ureña.

Le lundi matin, c’est Diego Ventura qui sera le protagoniste de l’un des rendez vous majeurs de la temporada 2020. Le rejoneador vedette de la Puebla del Rio affrontera seul six toros de différentes ganadérias. Le jinete conduira ce jour là ces 20 meilleures montures.

Un autre événement clôturera ce cycle pascal: Maxime Solera, deviendra le 69eme matador de Toros français de l’histoire. Mais pas devant n’importe quel élevage… le jeune torero natif de Fos-sur-Mer sera sacré devant les légendaires Toros de Miura, une première pour un torero français, une première depuis 60 ans. Et qui d’autre pour affronter les fauves de Zahariche qu’un spécialiste tel que l’est Rafaellilo, parrain de la cérémonie et qui fera son retour en 2020 après la grave blessure contractée à Pamplona le 14 juillet dernier face aux toros de … Miura. Un cartel que complète Sergio Serrano, qui sera une découverte pour le public arlésien et qui s’était distingué en 2019 à Madrid face à un toro de Saltillo.

Pour la Feria du Riz, la corrida goyesque, classée trois étoiles verra défiler de gauche à droite, Enrique Ponce, Sebastien Castella et Andres Roca Rey. Le peintre Gerard Fromanger sera en charge de la décoration de la piste.

Enfin c’est une corrida à caractère torista qui clôturera la temporada aux arènes d’Arles avec un mano a mano ganadero entre les toros de José Escolar Gil et ceux de Pahla.

Samedi 11 avril

6 toros de différentes ganaderias pour Alejandro Talavante/Juan Leal

Dimanche 12 avril

NOVILLADA : 6 novillos de Tardieu Frères, Turquay, Roland Durand, Pages Mailhan, Lartet, Alma Serena pour Carlos Olsina, Juan Molas, Adam Samira, Yon Lamothe, Solalito, Tristan Espigue (début en piquée)

6 toros de Jandilla pour Antonio Ferrera, José Maria Manzanares, Paco Ureña

Lundi 13 avril

Rejon : ENCERRONA de Diego Ventura avec des toros de Miura, Prieto de la Cal, Jalabert, Los Espartales, Diego Ventura, Guiomar de Moura

6 toros de Miura pour Rafaelillo, Sergio Serrano, Maxime Solera (alternative)

Samedi 12 septembre : 6 toros de Garcigrande pour Enrique Ponce, Sébastien Castella, Andrés Roca Rey

Dimanche 13 septembre

Novillada sans picadors de Yonnet

6 toros de Palha/Escolar Gil pour Fernando Robleño, Pepe Moral, et un triomphateur de la temporada

Pierrick Charmasson

%d blogueurs aiment cette page :