Mundillo Taurino

Dax : Et le sobrero est sorti en piste…

Dax, Samedi 17 août

6 toros de Ana Romero pour

Domingo Lopez Chaves : silence et silence

Pepe Moral : silence et silence

Adrien Salenc : une oreille et applaudissements

Photo : Prensa Adrien Salenc

Cette avant dernière corrida de la Féria de Dax 2019 aura été celle qui a reveillé le public dacquois ! Malheureusement, c’est la présentation médiocre du sobrero de Ana Romero, au gabarit et armures d’un petit novillo qui a motivé les aficionados de la cité thermale, trahis par du bétail imprésentable. Les contestations sont allées en gradissant avec un public demandant des “toros”, bien conscient que l’on ne peut pas laisser sortir des toros de la sorte en première catégorie.

Le lot en général aura également été très juste en terme de présentation, seul le quatrième et cinquième, plus âgés certes, n’ont pas eu à rougir lors de leur entrée en piste.

Décevants également dans le comportement général, ne brillant pas sous le fer et manquant de fond et de mobilité dans le dernier tiers.

Adrien Salenc relève à lui seul la tarde après avoir coupé l’unique oreille de la tarde. Il laisse sans contest les meilleurs passages de la corrida, loin devant Lopez Chaves et Pepe Moral, en retrait cet après-midi.

Toro a Toro

Le premier Ana Romero est de petit gabarit. Il est fuyard et a peu de force. Il prend deux légères piques après une lidia soignée de Domingo Lopez Chaves. Le salamantin réalise une faena pleine de douceur pour maintenir le toro sur pied. Son travail est d’un grand professionnalisme et agréable pour le public dacquois. Il tue d’une entière nécessitant le descabello.

Le second Ana Romero est mal présenté. Il prend deux piques sans s’impliquer. Pepe Moral trace une faena périphérique face à un adversaire sans grande transmission. Silence

Adrien Salenc réussit un bon accueil par véroniques. Le toro proteste sur les deux légères rencontres équestres. Le toro manque de transmission mais sa mobilité permet à Adrien de tracer une faena plaisante. Le français tire de bons passages notamment à droite. Il tue d’une entière engagée en place qui fait effet. 1 oreille est accordée.

Le quatrième est nettement supérieur aux trois premiers en terme de présentation. Il pousse sur la première pique mais se pose sur la seconde. Lopez Chaves réalise une seconde faena plein de douceur mais abuse du pico de la muleta. Il laisse quelques naturelles de bon goût mais sans vraiment peser sur l’animal. Il ne parvient pas non plus à utiliser la difficile corne droite de l’animal. Il tue d’une entière longue d’effet sous la division du public.

Le cinquième, sobrero de même fer est imprésentable dans une arène de première catégorie. Le public contestement fortement tout au long de la lidia, d’autant plus que le toro manque de force. Pepe Moral torée lui normalement sous la forte opposition générale du public dacquois. Forte bronca pendant et à l’issue de la lidia.

Adrien Salenc ferme l’après midi face à un toro qui manque de moteur. Après 2 rencontres équestres et le tiers de banderilles, Salenc entame sa faena par de bonnes naturelles données par le bas. Il est volontaire et tente de donner du rythme à sa faena mais le toro a peu de charge. Il baisse de plus en plus et n’offre pas les possibilités attendues. Salenc tue d’une grande épée en place qui fait effet.

%d blogueurs aiment cette page :