Dax : Tristan Barroso triomphateur de la matinée

Tristan Barroso a remporté le prix du triomphateur de la novillada sans picadors en coupant l’unique oreille de la matinée

Toro a toro

Tristan Barroso reçoit le premier eral de La Espera qui est réservé et juste de force. Il réalise un bon quite au capote avant de tracer une faena volontaire. L’eral manque de force pour suivre la cadence du novillero qui doit s’adapter. Tristan laisse de bons passages sur le piton droit avec des séries qui transmettent. À gauche, l’animal à moins de recours et manque de mobilité. Fin par bernardinas. Une bonne entière au 4e essai après avoir glissé à deux reprises sur une banderille puis la devise.

Manuel Roman hérite du second La Espera plus mobile mais lui aussi juste de force. Après un duel inégal à la cape avec Cristiano Torres, il entame sa faena. L’andalou réalise de bons passages à droite avec de la continuité. Il torée un peu trop sur le passage de l’animal mais sa faena porte sur les tendidos. Il porte.m d’un 3/4 de lame vertical insuffisant. Il s’y reprend à plusieurs fois épée et descabello en main.

Le troisième est massif et bien présenté. C’est un adversaire sérieux que reçoit pieds joints Cristiano Torres. Il réalise une entame de faena spectaculaire avec une arrucina pieds joints. L’eral est mobile mais Cristiano Torres, trop brouillon, ne parvient pas à exploiter ses qualités. Dommage car l’eral permettait un peu mieux. Torres torée entre les cornes de l’animal pour un résultat sans éclat.

Tristan Barroso et Manuel Roman qualifiés pour la finale.

Le quatrième eral est bien présenté et sérieux. Tristan Barroso sert deux véroniques notables sur l’entame avant une série supérieure une fois le quite timide de Manuel Roman. Le français réalise une faena très sérieuse devant un eral exigent. Le français bien qu’il recule par moment, prend le dessus sur le piton droit. Il laisse plusieurs séries vibrantes avant une entière engagée et un seul descabello qui délivre l’oreille.

Manuel Roman reçoit le dernier, bien présenté. Le sévillan livre une prestation timide où il a du mal à prendre le dessus sur l’animal. Il y a de bons détails mais le tout manque de fond. En difficulté aux aciers.

Dax, Samedi 13 août 2022

5 erales de La Espera pour
Tristan Barroso : vuelta après avis et une oreille après avis
Manuel Roman : vuelta après avis et silence après avis
Cristiano Torres : silence après avis

%d blogueurs aiment cette page :