Mundillo Taurino

ESCALAFON : Découvrez le TOP 10 de cette Temporada 2019 !

EL FANDI : Habitué des premières places de l’escalafon, El Fandi réalise sa pire année au niveau comptable. Cela s’explique par des blessures durant l’été qui lui ont fait perdre plusieurs contrats. Des triomphes à Alicante, Granada, Murcia ou Burgos, et une oreille à Sevilla et Zaragoza pour un bilan satisfaisant.

EL CID : C’était sa tournée d’adieux ! Manuel Jesus “El Cid” s’est offert une belle dernière temporada avec 34 corridas dont une grande partie dans les arènes de première catégorie espagnole. Belle sortie pour un des toreros qui aura marqué l’histoire de la tauromachie, notamment avec ses triomphes face aux toros de Victorino Martin.

MORANTE DE LA PUEBLA : Temporada irrégulière à l’image du torero qui s’est produit à une seule reprise en France : c’était à Arles pour la Féria de Pâques.

Sébastien CASTELLA : Année très importante pour le torero français qui est celui qui a coupé le plus d’oreilles dans les arènes de première catégorie ! C’est également la seule figura que l’on a pu voir régulièrement affronter plusieurs encastes différents avec autant de succès à chaque fois. Chapeau !

José Maria MANZANARES : Lui aussi a été blessé et a perdu plusieurs contrats. Triomphateur lors de la féria de Pâques d’Arles, le torero d’Alicante a également coupé deux oreilles à Bilbao face aux toros de Victoriano del Rio.

Pablo AGUADO : L’andalou avait parfaitement entamé sa saison avec un triomphe à la Maestranza de Sevilla. Profitant des forfaits de ses compagnons de cartel, Aguado a beaucoup torée même si le bilan est assez irrégulier.

CAYETANO : Lui aussi a profité des forfaits de ses compagnons, régulièrement choisi en remplacement d’Andrés Roca Rey. Une temporada en dents de scie malgré un triomphe généreux à Pamplona. A Mont de Marsan et Dax, le fils de Paquirri n’a pas fait l’unanimité.

Miguel Angel PERERA : Belle temporada pour Perera notamment en France avec des triomphes à Nîmes et Dax, une oreille à Mont de Marsan ; sans oublier sa sortie a hombros des arènes de Las Ventas !

Ginés MARIN : Un triomphe à Dax, deux fois une oreille à Las Ventas pour les faits marquants de la Temporada 2019 de Ginés Marin qui a torée 13 corridas en première catégorie (7 oreilles), 14 corridas en seconde catégorie (23 oreilles) et 15 corridas (31 oreilles) en troisième. Équilibré.

EL JULI : Il termine en tête de cette escalafon 2019 ! Cela peut paraître surprenant en France (puisqu’il a seulement torée à Istres). C’est le torero qui a le plus torée en première catégorie (15 corridas, à égalité avec Perera et Castella) pour seulement 4 contrats en troisième catégorie. Sa temporada a été bien lancée par sa sortie a hombros de la Maestranza lors de la Féria de Abril !

Merci d’avoir suivi ce TOP 50 !

%d blogueurs aiment cette page :