Madrid : Alvaro Alarcon triomphe d’une bonne novillada de Fuente Ymbro

C’est une novillada qui a sonné le début de cette nouvelle semaine de San Isidro. Et quelle novillada ! Le lot envoyé par Fuente Ymbro s’est révélé d’une grande qualité générale avec quatre exemplaires qui permettaient le triomphe. C’est Alvaro Alarcon qui s’est offert un triomphe très important en coupant trois oreilles de son lot de la tarde. Un succès important après un passage remarqué en début de temporada.

Le lot de Fuente Ymbro laissa quatre exemplaires supérieur, les 1°, 3°, 5°, 6°, ont permis aux toreros de s’exprimer. Des novillos avec de la race, de la mobilité, et cette pointe d’exigence pour mettre en avant les qualités des hommes en piste.

Manuel Diosleguarde ouvra la tarde face à un animal qui se dévoila au fil de la lidia. Il réalisa une très bonne faena en prenant la mesure sur son adversaire. La maturité du garçon est bonne avec une alternative proche. Dioslegarde fait preuve d’aisance technique face au Fuente Ymbro qui finit par rompre. Il tua le novillo d’une entière en place et obtint la première oreille de la tarde. Il laissa une nouvelle prestation honorable face à son second qui manqua de mobilité en fin de parcours. Malgré une bonne entame genoux au sol, le salmantin ne pourra aller le triomphe en cette après-midi.

Jorge Martinez est un peu plus vert. Très volontaire et n’abdiquant qu’une fois la bataille terminée, l’espagnol laissa un passage intéressant sur le sable de Las Ventas. Son premier, quasiment impossible sur le piton gauche, le renversa sévèrement sans conséquence. Face à son second, il livra un beau combat pour finir par plusieurs séries de bonne facture.

Alvaro Alarcon est le grand triomphateur de cette tarde. Il reçut un premier adversaire mobile et avec de la race qu’il exploita parfaitement. C’est avec un toreo raffiné et fluide qu’Alvaro Alarcon réalisa une prestation de très bon niveau. 1 oreille logique.

Face à son second à la charge plus violente et plus mobile, Alarcon n’en perdit pas ses moyens, bien au contraire. Muleta en main, il profita de la charge brave de l’animal pour tirer plusieurs séries vibrantes. Avec une nouvelle épée en place et efficace, ce sont les deux oreilles qui tombèrent logiquement.

Affluence : 14 645 personnes

Madrid, Lundi 23 mai 2022

6 novillos de Fuente Ymbro pour
Manuel Diosleguarde : une oreille et silence
Jorge Martinez : salut et vuelta
Alvaro Alarcon : une oreille et 2 oreilles

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :