Mundillo Taurino

Madrid : une beneficencia décevante faute aux toros

Madrid, Mercredi 12 juin
 
2 toros de Los Espartales (rejon) et 4 toros de Nuñez del Cuvillo et La Reina (6ème bis) pour
 
Diego Ventura : salut et une oreille
 
El Juli : salut et salut
 
Diego Urdiales : salut après avis et salut après avis
 
 
La traditionnelle corrida de la Beneficencia n’aura pas été d’un grand succès malgré l’oreille coupée par Diego Ventura.
 
Le Roi Felipe IV était notamment présent aux côtés de Juan José Padilla. Chacun des toreros lui a brindé un toro.
 
Le lot du rejoneador, du fer de Los Espartales manquant de transmission et de caste, a tout de même permis à Ventura de couper une petite oreille grâce au bon travail équestre.
 
Chez les piétons, le lot de Nuñez del Cuvillo, très juste de présentation, a manqué de race et de force, excepté le bon 3ème lidié par Diego Urdiales. Le sobrero sorti en 6ème position du fer de La Reina ne relève guère le niveau.
 
El Juli fait l’effort face à un premier faible qui tient à peine sur pattes. Il réceptionne son second par de bonnes véroniques avant de laisser de bons passages sur le piton gauche d’un toro qui va a menos après quelques séries.
 
Diego Urdiales hérite d’un bon opposant sorti en 3ème position. Maniable et encasté, il permet au torero de La Rioja de toréer relâché, laissant de bons passages par le bas sur les deux pitons. Malheureusement il pinche au moment de vérité et perd peut-être un trophée. Volontaire également face au sobrero de La Reina, décasté, qui ne permet pas à Urdiales de briller.
 
BLESSURE :
 
La banderillero “Pirri” de la cuadrilla de Diego Urdiales a reçu un violent coup de corne en rentrant au burladero juste après avoir posé une paire de banderilles.
Il souffre d’un coup de corne de 35cm dans la fesse gauche qui contusionne le nerf sciatique et qui présente un orifice de sortie au niveau de l’iliaque supérieur gauche.
Il a été opéré sous anesthésie générale à l’infirmerie des arènes puis transporté à la clinique “La Fraternidad” de Madrid.

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :