Mundillo Taurino

Maxime Solera, un défi immense pour une alternative historique

C’est désormais officiel ! Le novillero phocéen Maxime Solera va prendre l’alternative le 13 avril prochain dans les arènes d’Arles. Il affrontera pour l’occasion deux toros du mythique élevage de Miura avec la présence de Rafaelillo et de Sergio Serrano, révélation de la dernière temporada.

21 avril 1957

Il faut remonter 63 ans en arrière pour trouver une alternative avec des toros de Miura ! Ce fut à Zaragoza avec l’alternative de Fermin Murillo et en présence de Chicuelo II et Jaime Ostos.

Un défi de taille qui reflète parfaitement la mentalité et les valeurs de Maxime. Le novillero est habitué aux différents encastes. Il a notamment triomphé avec des Prieto de la Cal (encaste Veragua), Monteviejo (encaste Vega Villar), Antonio San Roman (encaste Domecq/Nuñez), Flor de Jara (encaste Santa Coloma)…

Une carrière contrariée par de sérieuses blessures

A l’image d’un sportif professionnel, Maxime Solera a connu de nombreuses blessures qui l’ont laissé loin des ruedos. Fracture du plateau tibial, ligaments croisés rompus, ménisques endommagés et différentes volteras traumatisantes constituent le lot réservé au français. Malgré ces blessures, il n’a jamais renoncé et a travaillé dur, notamment sur des rééducations spécifiques pour pouvoir continuer de rêver d’une carrière.

La Temporada 2019 aura été interrompue début septembre après une blessure au poignet après 18 novilladas torées et une troisième saison aboutie en novillada piquée.

Une suite logique…

Véritable référence chez les aficionados “A Los Toros”, notamment en terre catalane où Maxime est sorti en triomphe des arènes de Céret en juillet dernier, le français va relever l’un des défis les plus importants de cette temporada.

A trois mois de l’événement, il continue sa préparation au campo en se confrontant à du bétail exigeant. Rendez-vous le lundi 13 avril pour cette alternative audacieuse qui reflète l’ambition du novillero !

Photos : Mélanie Huertas / Laurent Bernède

Top 5 des ganaderias les plus affrontées :

Dolores Aguirre (7 novillos)
Miura (5 novillos)
Raso de Portillo (4 novillos)
Prieto de la Cal (4 novillos)
Hoyo de la Gitana (4 novillos)
Stats : Yannick Florenza

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :