Mundillo Taurino

Maxime Solera, un triomphe historique dans les arènes de Céret

Ce Dimanche, Maxime Solera est entré dans l’histoire des arènes de Céret. Après avoir coupé les 2 oreilles de son novillo, un sobrero du fer d’Urcola. Hauteur d’une prestation solide et engagé, le français a notamment estoqué son opposant sans muleta.

Depuis la création de l’ADAC en 1988 et l’organisation de sa première novillada en 1994, aucun novillero n’était sorti en triomphe !

Si l’on regarde plus en détail, le seul novillero français ayant coupé une oreille en novillada à Céret était Gilles Raoux, le jour même de la première novillada, le 10 juillet 1994 face à des novillos de Fernando Pereira Palha.

Pour trouver une sortie en triomphe d’un novillero dans les arènes Cétérane, il faut remonter en 1986 Luis Parra “Jerezano” avait reçu 2 oreilles.

Pour voir un français sortir en triomphe des arènes de Céret, il faut remonter à l’année 1989. C’est Christian Montcouquiol “Nimeño II” face à une corrida de Escolar Gil

Le dernier français a avoir coupé une oreille dans la cité catalane (sous l’ADAC) est Richard Millian en 2000 face à des Valverde.

Marc Serrano a également coupé une oreille en 2012 face à un lot de Prieto de la Cal. Cette corrida était organisé par le Club Taurin Bous I Cireres.

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :