Mundillo Taurino

Mont de Marsan : les Alcurrucen ne relèvent pas le niveau de ce décevant début de Madeleine 2021

Photo : Victoria Bordes

Nouvelle corrida décevante après une ouverture du même niveau. Ce matin, les toros d’Alcurrucen ont gâché cette deuxième corrida de la Madeleine 2021. Un lot de toros de présentation inégale et décasté qui n’ont donné aucunes options aux toreros du jour.

Diego Urdiales ©Victoria Bordes

Diego Urdiales coupe une petite oreille après une faena sur les deux bords, manquante de fond et de sitio.

Paco Ureña a vécu une après-midi sans grand écho. Avec une tauromachie froide et sans grande transmission, son mauvais lot de la matinée ne l’a pas aidé.

Emilio de Justo, sans options face au premier, a laissé quelques séries notables face au dernier avant qu’il s’éteigne complètement

Une matinée qui présente un bilan plus que contrasté. Rendez-vous à 18h pour l’encerrona de Ferrera face aux Adolfo Martin…

Toro a toro

Diego Urdiales hérite du premier Alcurrucen difficile à fixer, qui ne reste pas dans le capote du torero et de sa cuadrilla. Le toro prend 4 piques appuyées plus une 5ème (dont les 2 dernières par le cheval de réserve). Le toro pousse au cheval sans bravoure et sort du tercio de varas intact. Urdiales réalise une faena méritoire face à un adversaire sur la réserve. Il parvient à tirer quelques bons muletazos main droite mais l’animal manque de fond et de moteur. Il tue d’une demi-lame et un descabello.

Le second toro, applaudi à la sortie du toril ne se livre pas dans le capote de Paco Ureña. Il prend 2 piques en protestant. La faena est longue et sans transmission faute à un toro qui n’offre aucunes options à Ureña. Silence après avis après une mise à mort laborieuse.

Emilio de Justo est absent de la lidia face au troisième toro, mal piqué à 3 reprises. L’espagnol réalise une faena majoritairement droitière, le seul côté où le toro donne du “jeu”. L’Alcurrucen manque de caste et de moteur. Il ne laisse pas beaucoup d’opportunité à De Justo pour briller malgré ses efforts. Il tue d’une entière et d’un descabello.

Diego Urdiales reçoit avec précaution le quatrième Alcurrucen juste de gabarit et de présentation. Le toro prend 2 piques. Urdiales réalise une faena inégale face à un adversaire difficile à comprendre. Il sert plusieurs séries sur les deux pitons en abusant du pico de la muleta. Il termine mieux sa faena avec quelques bons passages avant de tuer d’une entière tombée au second essai. 2 avis. Une (petite) oreille est accordée par la présidence.

Paco Ureña hérite d’un colorado à la présentation minimum pour la plaza. Réservé et sans transmission, le toro prend 2 piques sans briller. Ureña trace une faena manquant de piquant et d’alegria. Son toro est fade et manque cruellement de caste. Il tue d’un bajonazo efficace. Silence

Sortie du 5ème toro de la tarde ©Victoria Bordes

Le dernier est de trop petit gabarit. Emilio De Justo fait une nouvelle fois le minimum dans la lidia. Salut de Morenito de Arles aux banderilles. Muleta en main, De Justo laisse de bons passages à droite en pesant sur son adversaire. Mais le toro baisse en intensité et l’espagnol ne peut rien faire.

Mont de Marsan, Samedi 24 juillet 2021

6 toros de Alcurrucen pour
Diego Urdiales : salut et une oreille après 2 avis
Paco Ureña : silence après avis et silence
Emilio de Justo : applaudissements et silence

Album photos Victoria Bordes

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :