Mundillo Taurino

Olivenza : Intéressant mano a mano entre Emilio De Justo et Ginés Marin

Mano a mano de haut vol ce matin entre deux toreros de la “tierra” Emilio de Justo et Ginés Marin. Les deux extremeños ont laissé une prestation de qualité face à un lot de Victoriano del Rio, intéressant et maniable malgré une présentation inégale.

Emilio de Justo entame la mano a mano face à un premier exemplaire de Victoriano del Rio mobile qui pousse sur l’unique rencontre équestre. Le toro a du moteur et permet à Emilio de Justo de tracer une faena rythmée et entraînante sur les deux pitons. Dans un style classique, le local réussit de bons passages avant de porter une entière qui fait effet au second essai.

Gines Marin reçoit le second à puerta gayola mais se fait accrocher à la cape. Après une pique, le toro garde sa mobilité et des forces. Ginés Marin réalise une faena variée et de bonne intensité face à un bon coopérateur. Sa faena transmet sur le public. Ginés tue d’une entière foudroyante et obtient une oreille.

Emilio de Justo voit son toro renvoyé aux corrals après le tercio de pique. Le rentrant est un exemplaire de Victoriano del Rio. Bel accueil par le bas avant une rencontre équestre. La faena de De Justo est inégale faute à un adversaire soso et manquant de transmission. Il tue d’une entière en place qui fait effet rapidement.

Ginés Marin reçoit le quatrième juste de présentation qui prend une pique après une mauvaise lidia. Dans le dernier tiers le toro coopère et répète ses charges. Ginés Marin trace une faena variant les pitons, avec douceur et application. La bonne corne gauche de l’animal permet à Marín de laisser quelques muletazos par le bas de qualité qui portent sur les tendidos. Il porte une nouvelle estocade qui fait effet et obtient 2 oreilles.

Emilio de Justo reçoit son dernier adversaire à puerta gayola et se fait accrocher sans conséquence. Il se relève et effectue une bonne série capotera sous l’ovation du public. L’animal a des qualités, notamment sur le piton droit. Emilio de Justo commence sa faena tambours battants au centre du ruedo. Il enchaîne plusieurs séries de bonne facture main droite qui déclenchent la musique. À gauche le toro passe moins bien. Après quelques naturelles, le natif de Torrejoncillo trace quelques séries ambidextres qui maintiennent l’intérêt du public. Après une série par le bas en fin de faena sous un “espontaneo flamenco”, il porte avec engagement une estocade est longue d’effet mais suffisante. Les 2 oreilles tombent

Ginés Marin ferme la matinée face à un toro maniable et noble. Sa faena est bien construite avec des passages de qualité sur les deux pitons. Mais c’est une nouvelle fois à gauche que Ginés Marin parvient à tirer les meilleurs coups de muleta. Fin de faena par bernadinas avant une entière de nouveau

Olivenza, Dimanche 8 mars
6 toros de Victoriano Del Rio pour
Emilio de Justo : une oreille, salut au tiers et une oreille
Ginés Marin : une oreille, 2 oreilles et 2 oreilles

%d blogueurs aiment cette page :