Pamplona : Miguel Angel Perera et Roca Rey en triomphe face à une noble corrida de Victoriano del Rio

Pour l’avant dernière corrida de la Féria del Toro 2022, Miguel Angel Perera et Andrés Roca Rey sont sortis a hombros devant la corrida maniable de Victoriano del Rio. Avec à nouveau une présidence généreuse, marquée par une vuelta posthume pour le troisième toro et des trophées distribués de manière très généreuses, les deux toreros ont obtenu un triomphe avec deux oreilles chacun.

Toro a Toro

Miguel Angel Perera hérite d’un bon premier exemplaire de Victoriano del Rio. Il débute sa faena à genoux près des tablas en profitant de la bonne noblesse de l’animal. Perera réalise une faena rythmée grâce aux qualités du toro. Il conclut difficilement à l’épée mais coupe une oreille.

Paco Ureña réalise une prestation très sobre face à un toro mobile mais manquant de transmission. En difficulté aux aciers, il porte une entière légèrement tombée au quatrième essai.

Andrés Roca Rey hérite d’un bon toro de Victoriano del Rio, avec un fond de race intéressant. Le péruvien est propre à la cape avant une entame de faena spectaculaire mais très bien réalisée. Il maîtrise parfaitement le toro qui se laisse faire et délivre plusieurs longues séries. Il varie sa fin de faena par des passes dans le dos qui portent sur les tendidos. Roca Rey tue d’une vilaine épée tombée. 1 oreille et vuelta posthume au toro qui ne s’imposer pas.

Le quatrième, très bien présenté, s’implique légèrement sous le fer du picador. Miguel Angel Perera donne une faena inégale avec plusieurs séries abouties malgré un toreo souvent sur le passage. Il varie lui aussi ses muletazos sur la fin de faena ce qui porte sur le public de Pamplona. Il décroche une nouvelle oreille.

Paco Ureña reçoit un cinquième qui s’implique au cheval. L’animal manque de transmission et le toreo froid de Ureña ne font pas bon ménage. La faena est longue où le torero donne de nombreux muletazos. Il tue d’une bonne épée pour conclure. Oreille

Face au dernier, Andrés Roca Rey est à nouveau appliqué capote en main. Il réalise une faena très juste où il profite de la charge irrégulière de l’animal. Il distille plusieurs séries notables même s’il se fait désarmer. Il prend de plus en plus de risque sur la fin en réduisant la distance.

Pamplona, Mardi 13 juillet 2022

6 toros de Victoriano del Rio pour
Miguel Angel Perera : une oreille après avis et une oreille
Paco Ureña : silence après avis et une oreille
Andrés Roca Rey : une oreille et une oreille

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :