Pamplona : Tous a hombros avec la corrida de La Palmosilla

Rafaelillo était le premier à se lancer dans l’arène sous un soleil de plomb, pour cette tarde de toros à Pampelune. Devant un toro castaño bien presenté, Rafaelillo a su s’adapter à un toro exigeant, qui lui a offert une belle résistance. Avec toute sa technique et son expérience, c’est d’une entière qu’il décrocha deux oreilles amplement mérité. Ovation pour le premier toro de la tarde de la Palmosilla. Trois années se sont écoulées depuis sa grave cornada ici même à Pampelune, et c’est devant le Docteur Hidalgo, qui lui avait sauvé la vie, que Rafael Rubio sort par la puerta grande

C’est à puerta gayola que Manuel Escribano recevait son premier toro de la tarde. Après un tercio de banderilles maîtrisés comme à son habitude, le matador banderillero, avec son élégance et son style si caractéristique, maîtrisa sa faena de bout en bout. Face à un excellent toro, et énormément d’envie, c’est d’une entière qu’il coupa deux oreilles également.

Quelques semaines après sa première apparition remarquée à Madrid, Léo Valadez se présentait à Pampelune ce dimanche. Face à un bon toro, le jeune mexicain a fait preuve d’intelligence et de maturité en s’adaptant à son adversaire. D’une entière comme ses prédécesseurs, il coupe également deux oreilles lors de son premier toro.

La braderie d’oreille s’est arrêté lors de la seconde partie de corrida. Rafaelillo a obtenu une nouvelle oreille face au quatrième après une bonne prestation. Manuel Escribano a effectué une vuelta face au 5ème avec un toreo parfaitement en lien avec la plaza de toros de Pamplona.

Pamplona, Dimanche 10 juillet 2022

6 toros de La Palmosilla pour
Rafaelillo : 2 oreilles et une oreille
Manuel Escribano : 2 oreilles et vuelta
Leo Valadez : 2 oreilles et silence après avis

Paul Lasserre “Funda”

%d blogueurs aiment cette page :