Mundillo Taurino

Sevilla : El Juli obtient sa 6ème Puerta del Principe !

Sevilla, Jeudi 2 mai

6 toros de Garcigrande pour

Morante de la Puebla : salut et silence

El Juli : une oreille et 2 oreilles

Miguel Angel Perera : applaudissements et salut

El Juli sort en triomphe après avoir coupé 3 oreilles de son lot de Garcigrande. Il obtient une 6ème sortie par la “Puerta del Princípe” un an après son dernier triomphe sur le sable de la Maestranza.

Toro a Toro

Morante reçoit le premier Garcigrande avec douceur et toreria. Son toreo de capote est remarquable avec des véroniques et chicuelinas de bonnes factures. 2 piques règlementaires. En début de faena le Garcigrande a du moteur et permet une bonne entame de Morante, réalisée main gauche par naturelles. Le torero de la puebla réussit à signer deux séries sur chaque piton avant que le toro baisse en intensité. Salut

El Juli reçoit le second avec application au capote. Comme son compère il varie ses capotazos avec succès. 2 piques réglementaires. Brindis à Manuel Benitez “El Cordobés”. El Juli commence parfaitement sa faena avec des statuaires sans bouger. Il exploite les deux pitons de son opposants en connectant avec les tendidos. Il tue au second essai par son “Julapié”. 1 oreille

Miguel Angel Perera hérite du troisième, le mieux présenté de la tarde. 2 piques règlementaires. Salut aux banderilles de Javier Ambel. Brindis à Fernando Cepeda, son ancien apoderado. Moins mobile, cet exemplaire de Garcigrande s’essoufle vite. Perera fait le travail avec métier et technique, tirant le meilleur de son opposant. Une entière qui fait effet. Silence

Face au 4ème, Morante reste discret au capote. 2 piques. Il trace quelques séries notables mais le toro ne permet pas à l’espagnol de réellement peser sur les tendidos. Mort longue. Silence

Le cinquième, correct de présentation prend 2 piques. El Juli fait l’effort au capote par véroniques ajustées. Le toro est noble avec du fond et de la mobilité. El Juli met en avant les qualités du toro et sa longue charge sur le piton droit. Cependant il ne se croise pas de la faena et le torée sur le passage. À gauche, le Juli corrige les défauts du Garcigrande et parvient à tirer plusieurs séries de bonnes factures. En fin de faena, le toreo circulaire du Juli porte sur le public avec un toro qui charge avec noblesse. Il tue d’un nouveau julapié efficace et obtient les 2 oreilles de son adversaire.

Le dernier prend également deux piques réglementaires. Bon quite par chicuelinas. Salut de Curro Javier aux banderilles. Bonne entame de Perera par des passes cambiadas au centre du ruedo. Le toro charge avec qualités et permet à l’espagnol de tracer de bonnes séries. Sur la fin, la faena baisse un peu de régime. En échec aux aciers, Perera parvient finalement par une demi-lame à estoquer son adversaire.

Jean Dos Santos

One thought on “Sevilla : El Juli obtient sa 6ème Puerta del Principe !

  1. I simply want to tell you that I am just very new to weblog and certainly liked your web blog. Almost certainly I’m going to bookmark your blog post . You definitely come with wonderful article content. Thanks a lot for sharing your webpage.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :