Sevilla : Juan Pedro Domecq sombre, Parladé sauve la tarde

Quelques jours après la mauvaise corrida de Juan Pedro Domecq, les choses ne s’arrangent pas pour la devise sévillane aux couleurs rouge et blanche. Les quatre premiers toros de la tarde marqués de ce fer, ont une nouvelle fois déçu, avec des toros manquants de force et de caste. Comble de l’histoire, c’est le deuxième fer de la maison, celui de Parladé qui a sauvé la tarde du nauffrage avec deux derniers toros, sortis en 5ème et 6ème position.

Alvaro Lorenzo et Ginés Marin repartent avec une oreille chacun pour un bilan général assez maigre. Daniel Luque n’a quant à lui pas eu la même chance au sorteo, devant se contenter d’une double ovation après ses sorties en piste.

Sevilla, Mardi 3 mai 2022

6 toros de Juan Pedro Domecq/Parladé (5°/6°) pour
Daniel Luque : salut et salut
Alvaro Lorenzo : silence après avis et une oreille
Ginés Marin : silence et une oreille

%d blogueurs aiment cette page :