Mundillo Taurino

Sevilla : une oreille pour Miguel Angel Perera face aux Santiago Domecq

Sevilla, Jeudi 9 mai

6 toros de Santiago Domecq pour

El Cid : salut et silence

Miguel Angel Perera : une oreille et salut

Paco Ureña : salut et silence

Miguel Angel Perera coupe l’unique oreille de la tarde face ai second de la tarde, très bien lidié par Javier Ambel et banderillé par Curro Javier, invité à saluer. Son toro mobile et maniable, permet à Perera de tracer une bonne faena droitière. Profitant de la noblesse de son adversaire, il laisse de bons passages. Son épée est bonne. Il coupe une oreille avec pétition de la seconde (non accordée à juste titre). Une vuelta posthume est accordée au toro malgré les deux faibles piques et le manque de force dans le dernier tiers.

Le second de Perera est très bien lidié par Curro Javier qui est invité à saluer pour l’occasion. Applaudissements aux banderilles pour Javier Ambel. Le toro est encasté mais Perera n’arrive pas à s’en accomoder. Il laisse de bons passages mais sa faena manque de maîtrise.

El Cid hérite d’un premier maniable mais manquant de transmission. Le torero de Salteras trace quelques séries de bonnes factures à droite. Son second est fade, manquant de caste et de force. Il ne peut rien en tirer.

Paco Ureña faisait son second paseo depuis sa. tragédique blessure d’Albacete. Sa prestation reste discrète mais sincère. Malgré cela, ses deux faenas manquent de transmission et d’alegria.

%d blogueurs aiment cette page :