Mundillo Taurino

Tyrosse : Tous en triomphe devant la corrida de Pagés Mailhan

Photo : Victoria Bordes

Retour des toros à Tyrosse après une longue absence due à la pandémie actuelle avec plus d’une demi-arène présente pour venir garnir les arènes Marcel Dangou. Un cartel international qui a permis de réunir des aficionados de différents horizons que la ganaderia de Pagés Mailhan a eu la tâche d’arbitrer. Après de bonnes sorties en début de temporada du côté de Istres, les pensionnaires de Pascal Mailhan étaient attendus dans les landes et à Tyrosse, où ils faisaient leur présentation. La tarde s’est soldée par un total de 7 oreilles avec une présidence à la main plutôt facile. Les aficionados sont sortis satisfaits des arènes.

Le lot de Pagés-Mailhan envoyé dans le cité landaise s’est révélé inégal, 3 supérieurs (3°/4°/6°) qui ont montré des qualités de noblesse dans leurs charges, le 2° avec quelques qualités malgré des charges brusques que Sergio Flores a su contenir et exploiter, et 2 plus décevants (1°/5°) qui ont manqué de caste, laissant Dufau et Flores sans solutions.

Thomas Dufau débutait sa Temporada “Sud Ouest” ce jour. Cette année 2021 marque ses 10 ans d’alternative qu’il fêtera vendredi prochain dans les arènes du Plumaçon. Répétition générale donc, avec un premier adversaire sans grande option. Le landais tenta tout de même de tirer le maximum avec entrega et détermination. C’est face à son second qu’il a pu exprimer tous les progrès réalisés aux côtés de Luisito cet hiver. Tant au capote qu’à la muleta, on constate une palette plus juste et plus complète, en témoigne la bonne série de chicuelinas donnée au cinquième. Il laissa une prestation aboutie dans les canons avant son rendez-vous clé de Mont de Marsan.

Sergio Flores était également l’une des attentes de cette après-midi tyrossaise. Il avait laissé une bonne impression à Bayonne avant la période Covid, et il était intéressant de le revoir . On retrouve ici un torero plus mature et plus expérimenté au moment d’aborder son lot du jour, pas le plus évident à lidier. Il réalisa, face à son premier, une prestation où il corrigea lui-même les défauts de l’animal. Avec toreria mais aussi fermeté, il réussit à pousser son adversaire dans ses retranchements. Il obtint les 2 oreilles avant son second combat, perdu d’avance face à un toro lui offrant trop peu d’options.

Joaquin Galdos reste (cela n’engage que moi) la déception de la tarde. Il hérita du meilleur lot de l’après-midi. Malgré 3 oreilles au compteur, on pouvait attendre mieux du péruvien en terme de contenu. Il alterna le bon et le moins bon, notamment face à son bon deuxième. Il mit trop de temps à comprendre son adversaire, et son toreo trop périphérique, réduisit l’écho sur les tendidos. Il traca tout de même quelques séries notables où il réussit à allonger la charge de l’animal mais son lot aurait dû lui permettre de proposer une prestation de bien meilleur niveau.

Toro a Toro

Le premier Pagés Mailhan pour Thomas Dufau qui s’applique sur sa réception capotera. Le toro prend une légère pique. Dans le dernier tiers, l’exemplaire de Pagés Mailhan est brusque. Il reste sur la défensive dans la muleta du français. Dufau sert quelques muletazos liés à droite mais il a peu d’options. Il conclut d’une entière tombée efficace. Salut

Le second, commode de gabarit, est reçu par Sergio Flores qui tente de guider son adversaire, un peu hésitant, vers le centre du ruedo. Une légère pique. Bon quite par chicuelinas et tafalleras auxquelles répond bien le toro. Sergio Flores réalise une faena de bonne intensité face à un toro qui se révèle un bon coopérateur. Le mexicain pèse sur son adversaire en l’obligeant constamment à charger la tête basse. Il dessine de belles séries sur les deux pitons bien que certaines abusent du voile de la muleta. Il tue d’une entière en place qui fait effet. 2 oreilles

Le troisième remate violemment contre plusieurs burladeros avant de se jeter dans le capote de Joaquin Galdos. Le péruvien réalise une bonne réception par le bas avant de se faire désarmer. 1 pique mal donnée. Le toro a des qualités et répète ses charges avec noblesse. Galdos sert quelques séries de bonne facture mais sa faena manque de maîtrise. Il alterne les passages templés et justes avec des passages plus décousus et au sitio trop décroisé. Son travail porte cependant sur les tendidos qui plaident pour un trophée après une bonne épée. Pétition entendue par la présidence.

Le quatrième Pagés-Mailhan prend une seule pique. Thomas Dufau réalise un très bon quite par chicuelinas avant que sa cuadrilla brille lors du tiers de banderilles. En début de faena, le toro a du mal à se livrer. L’entame se réalise au centre du ruedo par des passes dans le dos que maîtrise le torero. La suite est plus poussive faute à un toro hésitant et sur la réserve. Dufau parvient à faire charger son opposant sur les deux bords en lui servant de bonnes séries. La faena va a mas, et les muletazos sont de mieux en mieux exécutés. Il conclut d’une entière un peu basse qui fait effet. 2 oreilles.

Le cinquième est lourd et avec des armures inégales. Il remate lui aussi avec force contre les burladeros. 1 pique. Sergio Flores réalise un bon début de faena avec quelques passages vibrants côté droit. Mais vite, le toro s’avise et la faena va a menos. Le mexicain réduit la distance mais son travail manque de relief malgré ses efforts . Il tue d’un 3/4 de lame et 2 descabellos.

Le dernier est bien présenté, tant au niveau du gabarit que des armures. Le toro prend 2 piques en poussant au cheval. Bon tercio de banderilles de la cuadrilla. Joaquin Galdos tente de faire rompre son adversaire en début de faena. Après avoir cherché la bonne distance, il parvient à dessiner 3 séries droitières de bonne facture, bien que son sitio ne soit pas parfait. Le toro est noble et mobile. Il charge avec allant dans la muleta. Il laisse une seule série de naturelles qui porte sur les tendidos avant de changer d’épée. Il met une entière efficace qui libère 2 oreilles.

Tyrosse, Dimanche 18 juillet 2021

6 toros de Pagés Mailhan pour
Thomas Dufau : salut au tiers et 2 oreilles
Sergio Flores : 2 oreilles et salut au tiers
Joaquin Galdos : une oreille et 2 oreilles

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :