Mundillo Taurino

Vic-Fezensac : Dorian Canton triomphe grâce à une présidence généreuse

Le 1er novillo d’El Retamar est bien fait. El Galo soigne sa réception capotera et mène une lidia volontaire. 2 rencontres avec la pique où le novillo proteste et manque de force. Bon tercio de banderilles du franco-mexicain. Brindis à Manolo Vanegas. En début de faena le novillo vient de loin mais proteste dans chacune de ses charges. La tauromachie de Lagravère manque de sitio, il ne réussit pas à trouver la bonne formule avec cet exemplaire. La fin de faena entre les cornes ne soulève guère plus les tendidos vicois. Après 2 pinchazos, un 3/4 de lame tombé qui fait effet.

El Galo

Le second est très bien présenté et bien accueilli par Dorian Canton. Lidia approximative du béarnais avec un novillo difficile à fixer. 2 piques avec un novillo sur la défensive. Le novillero français trace de bon muletazos sur le passage avec un animal mobile. Son estocade efficace lui permet de couper une petite oreille.

Le troisième pour El Galo. 2 piques. El Galo partage le tercio de banderilles avec David Adalid. Début de faena près des planches. El Galo est ensuite débordé tout au long de la faena par son novillo qu’il ne parvient pas à dominer. Laborieux aux aciers.

Dorian Canton réceptionne bien le dernier El Retamar. 2 petites piques. Debut de faena par des passes cambiadas où Dorian se fait tacler par le toro. Il se relève et termine la série avec succès. Dorian travaille majoritairement droitière mais qui peine à transmettre avec les tendidos. Il tue d’une entière tombée qui fait effet au second essai et se voit octroyer une oreille très généreuse par la présidence.

%d blogueurs aiment cette page :