Mundillo Taurino

Villeneuve de Marsan : Les toros de Laugier gâchent l’alternative de Dorian Canton

Villeneuve de Marsan, Mardi 6 août 2019

6 toros de Piedras Rojas (1er bis) et Dos Hermanas pour

Ruben Pinar : 2 oreilles et salut au tiers

Thomas Dufau : silence et silence

Dorian Canton (qui prenait l’alternative) : silence et silence

Décevante après-midi de toros à Villeneuve-de-Marsan pour l’alternative de Dorian Canton. Le béarnais devait changer de catégorie à Bayonne mais la pluie l’en avait empêché. Cette après-midi, les toros de Patrick Laugier, du fer de Piedras Rojas et Dos Hermanas, n’ont pas répondu aux attentes.

Le lot de Dos Hermanas/Piedras Rojas dans l’ensemble décasté (excepté le 2ème), laisse le public landais rempli au complet sur sa faim. Ruben Pinar coupe 2 oreilles bien généreuses qui ne reflètent pas l’après-midi. Tant Thomas Dufau que Dorian Canton, ont du composer face à des adversaires manquant de force et de mobilité malgré une monopique, souvent légère.

Dorian Canton prend l’alternative avec un sobrero du fer de Piedras Rojas. Après un accueil soigné à la cape, le toro prend une légère pique et 2 paires de banderilles faute à un manque de force évident. Le jeune béarnais tente de faire les choses bien malgré le peu de jeu de son adversaire. Il laisse quelques détails notables en début de faena. Il tue d’une épée involontairement mise de côté et aussitôt enlevée mais qui fait effet.

Face à son dernier de Dos Hermanas, le béarnais ne peut relever le niveau de la tarde. Il l’accueille par largas de rodillas et véroniques ajustées avant de le présenter pour une seule rencontre équestre impliquée. Son toro arrêté et peu coopératif ne lui permet pas le triomphe attendu. Dorian fait l’effort de sortir tout ce qu’il peut du toro, avec une entame à genoux et un placement sincère mais le bilan reste maigre.

Ruben Pinar hérite d’un premier qui se révèle être le meilleur du lot. Noble et mobile, il permet dans un premier temps à l’espagnol de soigner son toreo de cape. La faena est plaisante avec des passages rythmés et un torero qui utilise bien les qualités du toro sans trop l’obliger. Malgré un sitio pas toujours dans les canons, Ruben Pinar signe une faena complète sur les deux cornes. Son entière de côté est efficace. Elle lui permet de couper 2 oreilles généreusement accordées.

Le manque de force de son second va lui faire défaut. Malgré une seule pique, le toro va rapidement a menos et ne permet pas à Pinar de poursuivre les quelques bons passages donnés en entame de faena.

Tarde compliquée pour Thomas Dufau en ses terres. Son premier réservé et hésitant dans la muleta, va rapidement a menos. Le landais tire quelques bons détails en début de faena sans pouvoir continuer.

La situation est la même face à son second qui baisse rapidement en intensité. Dufau sert quelques séries sans grand écho sur les tendidos.

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :