Valencia : décevante corrida de Zalduendo, Lopez Simon sort en triomphe…

Valencia, jeudi 14 mars

6 toros de Zalduendo pour
Antonio Ferrera : salut et silence après avis
El Fandi : salut après avis et une oreille
Alberto Lopez Simon : une oreille et une oreille

Corrida décevante de Zalduendo, mal présentée et manquante en général de force. Le cinquième est sorti le plus intéressant malgré sa baisse de régime à mi-faena à l’image du 1er, 3e et 6e.

Antonio Ferrera laisse de bons détails face à son premier manquant de force et de caste. La douceur de ses muletazos réussissent à préserver son adversaire quelques séries avant une baisse de régime trop importante. Son second ne lui offre pas plus d’opportunités avec une faena fade et sans réel rythme.

El Fandi réchauffe l’athmosphère avec un accueil par largas de rodillas. Il fait l’effort aux banderilles mais sa faena manque de transmission et de maîtrise. Le toro va vite a menos et coupe court aux ambitions du Fandi. Face à son second, le toro de Granada s’applique au second tiers avec un tercio relevé avant de passer à côté des qualités du meilleur toro de la tarde. Souvent dépassé et pas coordonné à son adversaire, le Fandi sert tout de même quelques séries qui portent sur le public lui permettant de couper une oreille après une entière légèrement tombée.

Alberto Lopez Simon soigne la réception de ses deux adversaires. Il fait face à deux toros à peu près similaires, avec de la noblesse mais manquants de moteur. Le madrilène fait l’effort lors de ses deux faenas qui vont a menos. Il coupe deux petites oreilles qui lui permettent de sortir en triomphe dans une tarde globalement décevante.

Jean Dos Santos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *