Mundillo Taurino

Arles : Adrien Salenc a hombros pour l’ouverture de la Féria du Riz

Photo : Prensa Adrien Salenc / Laure Crespy

C’était celui qui était certainement le moins attendu de l’après-midi, celui qui avait le moins à perdre… et le plus à gagner. Adrien Salenc a été le triomphateur de la première corrida organisée dans le cadre de la féria du riz samedi à Arles. 

Devant un public qui n’a pas permis d’atteindre tout à fait la jauge maximale autorisée des 5000 personnes, le maestro a hérité du meilleur adversaire du jour dans cette corrida concours. Un Santiago Domecq qu’il a accueilli en troisième position à genoux, avant de livrer de vibrantes veroniques et de l’envoyer trois fois à la pique -comme chacun cet après-midi-, Carlos Tevez Hernandez parvenant à réaliser la troisième rencontre à la voix, de l’autre bout du ruedo, la meilleure de la tarde. 

Il n’en fallait pas plus pour réveiller une ambiance morose après deux premiers combats quelconques et sans émotion livrés par El Juli et Paco Ureña. Si l’adversaire de Salenc s’est éteint au fil de la faena, le torero est parvenu à livrer de belles séries, notamment à droite, gratifiées d’une oreille après une entière.

Ce fut le seul éclair d’une terne après-midi. Après une première ovation, El Juli décroche une oreille face au Garcigrande malgré une division du public à l’issue d’une faena aux passes courtes qui a manqué de rythme. De son côté Paco Ureña a été mis en difficultés par les coups de tête d’un Jandilla ne lui permettant pas de s’exprimer pleinement malgré une bonne série à gauche. L’Alcurrucen ne lui offre pas davantage de possibilités malgré une faena engagée à gauche. Un manque de rythme certain mais une oreille accordée.

Le générosité arlésienne a également bénéficié à Adrien Salenc en clôture de la course face à un Pagès-Mailhan compliqué à appréhender. Le Nîmois a décroché un second trophée contesté à l’issue d’une faena menée difficilement devant un toro en manque de charge, après un brindis à Marco Perez. 

Arles, Samedi 12 septembre 2020

Corrida concours (dans l’ordre de sortie) : Victoriano Del Río, Jandilla, Santiago Domecq, Garcigrande, Alcurrucen, Pages-Mailhan

El Juli : Ovation et salut / Oreille.
Paco Ureña : Ovation et Salut avec avis / Oreille avec avis. 
Adrien Salenc : Oreille avec avis / Oreille.


Maxime GIL

%d blogueurs aiment cette page :