Mundillo Taurino

Arles : Triomphe de Diego Ventura et Antonio Ferrera en clôture

Photo : Mélanie Huertas

La Féria du Riz se clôturait ce dimanche à Arles avec une corrida mixte au programme, Diego Ventura et Antonio Ferrera étant au cartel. Devant un peu moins de 5000 personnes, les deux maestros sont sortis a hombros à l’issue d’une course intéressante.

Diego Ventura a ouvert l’après-midi devant un toro de Los Espartales. Face à un adversaire qui est allé a mas au fil de la faena, Ventura s’est employé à la pose de banderilles al quiebro pour séduire l’assistance et faire tomber une oreille après une entière foudroyante.

Si le Prieto de la Cal est ensuite sorti du toril avec une énergie débordante, il s’est éteint au fil du combat, n’offrant pas de véritables possibilités au rejoneador, auteur de violin successifs. Silence. 
C’est finalement à l’issue de son second combat face au Los Espartales qu’il s’est ouvert la grande porte en décrochant deux oreilles (la deuxième un tantinet généreuse). Ventura a emballé le public avec la pose de cinq banderilles al quiebro et sa réussite aux aciers.

A pied, Antonio Ferrera a fait l’étal de la classe qui fait sa réputation. Face à un premier Zalduendo envoyé deux fois à la pique, le maestro a livré une faena templée et de vibrantes séries droitières. Mise en mort démarrée de loin et en marchant avant la rencontre, après un premier échec. Oreille et vuelta au toro.

Ferrera a ensuite triomphé devant un sobrero de La Quinta, le premier s’étant assommé contre la talanquera. Les trois rencontres avec la cavalerie ont été peu académiques, les deux dernières ayant été notamment données hors zone. Mais l’Espagnol a ensuite livrée une série à gauche pour lancer une faena à nouveau templée et classieuse dans son style le plus pur. Fin du combat de la même manière que le premier : pinchazo et entière. Deux oreilles accordées par le palco (avec contestation de la seconde) et vuelta au toro.

L’après-midi s’est terminée sur un terne exemplaire de Zalduendo, après un changement. Les efforts de Ferrera n’ont pas permis de faire monter en gamme un combat impossible face à un adversaire n’offrant aucune option. Silence.

Arles, dimanche 13 septembre 2020. Corrida mixte

Toros de Los Espartales, Prieto de la Cal et Los Espartales (rejon) ; Zalduendo, La Quinta, zalduendo pour
Diego Ventura : oreille, silence, deux oreilles
Antonio Ferrera : oreille après avis, deux oreilles après avis, silenceToros :

Maxime GIL

%d blogueurs aiment cette page :